Abonnement illimité9,90$/mois

Astérix T10
Astérix - Astérix légionnaire - nº10

avis

« Falbala, la fille de Plantaquatix est de retour au village après avoir terminé ses études. La petite fille est devenue femme et ses charmes rendent Obélix fou d'amour pour elle, il en perd même l’appétit, c'est dire ! Après moult hésitations celui-ci s’apprête à déclarer sa flamme à la belle lorsque Pneumatix, le coursier, apporte une mauvaise nouvelle à Falbala. Tragicomix, son fiancé a été enrôlé de force dans la légion. Astérix, bien entendu, ne peut laisser un Gaulois dans le pétrin et décide donc de partir à la recherche du fiancé. Goscinny profite du passage de nos héros au quartier général de la légion pour se moquer de la lenteur administrative, petit clin d’œil à notre société comme il aimait le faire dans la série. La partie qui suit et où les volontaires se font former est hilarante ! Un très bon album drôle et rythmé comme on les aime ! De plus les dessins d'Uderzo sont vraiment détaillés pour une immersion totale dans son univers. Que du bonheur ! »

Edelric, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Pour récupérer l'un des leurs, enrôlé de force (qui plus est le fiancé de Falbala !), nos amis Astérix et Obélix s'engagent dans la légion : ils vont y semer une belle pagaille !

Hachette Astérix

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(1)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis
par N-Bonnell le 01/02/2016 à 17h31

Goscinny écrira "Astérix Légionnaire" en se replongeant dans ses souvenirs militaires. Sur un plan idéologique, la critique d’une hiérarchie imbécile semble assez évidente. L’esprit de liberté qui anime les Gaulois atteint son paroxysme. La désinvolture de nos héros intégrée à une armée structurée jusque dans les cuisines frise le génie. Au delà du refus d'autorité, nous sommes dans le déni absolu. En pointant du doigt la bêtise des règles "gratuites", les Gaulois imposent à leur supérieurs, un choc des cultures aussi drôle que brutal. La discipline Gauloise n’est valable qu’au service d’une volonté, celle de secourir leur ami. L'album propose la vision vision d'une Europe riche de ses différences, mais unie par la bonne humeur. Un mot enfin pour cette merveilleuse trouvaille autour des calembourgs en hiéroglyphes de l’Egyptien. Il fallait y penser, les auteurs l’ont fait ! La relecture de cet album procure chaque fois un plaisir jubilatoire. Goscinny écrira "Astérix Légionnaire" en se replongeant dans ses souvenirs militaires. Sur un plan idéologique, la critique d’une hiérarchie imbécile semble assez évidente. L’esprit de liberté qui anime les Gaulois atteint son paroxysme. La désinvolture de nos héros intégrée à une armée structurée jusque dans les cuisines frise le génie. Au delà du refus d'autorité, nous sommes dans le déni absolu. En pointant du doigt la bêtise des règles "gratuites", les Gaulois imposent à leur supérieurs, un choc des cultures aussi drôle que brutal. La discipline Gauloise n’est valable qu’au service d’une volonté, celle de secourir leur ami. L'album propose la vision vision d'une Europe riche de ses différences, mais unie par la bonne humeur. Un mot enfin pour cette merveilleuse trouvaille autour des calembourgs en hiéroglyphes de l’Egyptien. Il fallait y penser, les auteurs l’ont fait ! La relecture de cet album procure chaque fois un plaisir jubilatoire.