Abonnement illimité9,90$/mois

Blacksad T4
Enfer, le Silence

avis

« Blacksad tome 4 nous plonge dans la Nouvelle Orléans des années 50. Flanqué de son fidèle Weekly, notre célèbre matou se lance à la recherche d'un pianiste de génie, Sébastien Little Hand, qui semble avoir délaissé femme, enfant et maison de disque pour tomber dans l'univers de la drogue. Cette mission est confiée à Blacksad par Faust Lachapelle, producteur et protecteur du pianiste qu'il considère comme son fils. Diaz Canales et Guarnido nous offrent à nouveau une enquête bien ficelée et pleine de rebondissements utilisant de nombreux flashbacks qui densifient le scénario. C'est également un véritable plaisir de croiser une toute nouvelle galerie de personnages atypiques, et le petit Weekly apporte une touche d'humour bienvenue dans cette histoire tragique et noire. Le dessin a immanquablement évolué et Guarnido nous flatte les rétines tant l'ambiance restituée est réussie, à l'image des couleurs vives et éclatantes du carnaval festif de la Nouvelle Orléans. Un album une nouvelle fois très réussi et très soigné tant au niveau du graphisme que du scénario. »

manunited13fr, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Années 1950, La Nouvelle-Orléans, où la fête de Mardi gras bat son plein. Grâce à Weekly, un producteur de jazz dénommé Faust fait la connaissance de Blacksad. Faust demande à ce dernier de s'occuper d'une affaire : un de ses musiciens, le pianiste Sebastian, a disparu. Il n'a pas donné signe de vie depuis des mois, mettant en péril le label musical privé d'une star. Faust craient que Sebastian ait, une fois de trop, sombré dans la drogue. Sa requête est d'autant plus pressante que Faust se sait atteint d'un cancer. Blacksad accepte la mission et découvre peu à peu que Faust ne lui a pas tout dit. Il s'aperçoit qu'il est lui-même manipulé, mais décide tout de même de retrouver Sebastian pour comprendre les raisons de sa disparition. Il ne sait pas encore qu'il va connaître son enquête la plus éprouvante, à plus d'un égard.

Dargaud


Vous aimerez aussi...
L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis