Blast V1
Grasse Carcasse (1)

recommandation

«
Avec Blast, Larcenet nous offre un super roman graphique, une œuvre touchante, à la fois violente et glaçante mais aussi dérangeante. Polza Mancini, alcoolique et friand de barres chocolatées trimballe sa grasse carcasse dans la douleur, l'exclusion et les moqueries, depuis sa prime jeunesse. Inhibé par son père, il libère ses impulsions à la mort de celui-ci et devient clochard, quittant sa vie d’avant, sa femme et ses obligations. Soupçonné d'une agression sur une femme, Mancini doit se confesser devant deux flics à qui il va livrer ou plutôt dicter sa vérité, et ce dans un huis-clos étouffant. Pour Mancini, la seule alternative pour en sortir est ce fameux « blast » qui est pour lui une délivrance, un moment de grâce de l'esprit. Ce « craquement dans la tête » tout en couleurs et en introspection, Larcenet le traduit par des dessins aux crayons de couleur de ses propres enfants. Le tout est remarquablement illustré et nuancé en noir en blanc par un Larcenet à son meilleur niveau. Il y a des films noirs et il y a la BD noire. Blast en est l'accomplissement par son exploration de la nature humaine dans ses recoins les plus obscurs. Bien malin néanmoins qui peut dire après ce premier tome où Manu Larcenet à l'intention de nous entrainer ? »

manunited13fr, izneo Super Reader
you too become izneo Super Reader!

Summary

Un homme seul, obèse et sale, est amené au commissariat. Ce qu'il a fait, pourquoi il est là, nous n'en saurons encore rien. Au cours de l'interrogatoire, confession impudique, il va livrer sa vie et expliquer au lecteur passionné comment il a, un jour, lâché prise, et est parti sur les routes à la recherche du Blast - cet instant magique où tout s'illumine et sa vie devient parfaite. Après Le Combat Ordinaire, le nouveau chef-d'oeuvre de Manu Larcenet est un pavé de 200 pages en noir et blanc d'une époustouflante beauté formelle. L’album est proposé ici dans une version numérique aux couleurs sépia inédites qui apportent un nouvel éclairage à l’œuvre originale.

Dargaud


YOU WILL ALSO LIKE...

DISCOVER AUTHORS' COMIC BOOKS

READERS' REVIEWS(1)
You must be logged to rate and review this album
Rate this album:
WRITE A REVIEW
by edelric the 01/02/2016 à 17h23

L'histoire suit l'interrogatoire de deux inspecteurs de police qui cherchent à savoir comment une jeune femme, Carole Oudinot, s'est retrouvée à l'hôpital. Face à eux un homme de 150 kilos, Polza Mancini, à l'apparence plutôt placide. Dès lors va commencer le récit d'une personne qui a décidé un jour, suite à la mort de son père, de tous plaquer pour vivre une vie de reclus à la recherche du « blast », moment de plénitude intense où il peut toucher des Moaïs (têtes de l'île de Pâques). Qui est cette mystérieuse Carole ? Que lui est-il arrivé ? Quel est le degré d'implication de Polza dans cette affaire ? Autant de questions auxquelles vont s'ajouter beaucoup d'autres au fil des pages, dont nous n'aurons la réponse qu'à la fin de ces quatre tomes. Manu Larcenet débute ici un récit d'une profondeur incroyable, tant au niveau de la perplexité des personnages que dans l'histoire en elle-même. En effet tout au long du périple de Mancini nous évoluons sur une corde raide, oscillant sans cesse entre élévation spirituelle et descente aux enfers, visions oniriques et violences primaires... Une BD qui à la fin marque nos esprits au fer rouge.