Boule & Bill V30
Bande à Bill (La)

recommandation

« Si depuis quelques années ce n'est plus Roba mais Laurent Verron qui scénarise et dessine Boule et Bill, le lecteur n'y voit que du feu. En effet, Verron ayant collaboré pendant des années avec le maître, le style est toujours là aussi bien dans le trait que dans les histoires. Dans La bande à Bill la part belle est faite aux animaux que nos deux héros vont rencontrer tout au long de l'album. Du caméléon au serpent en passant par l'éléphant tout y passe ! On y retrouve aussi Vittorio (le petit garçon qui vit dans un cirque) ainsi que Frank et son chien T-Rex, les deux brutes du quartier. Un bel album plein d'humour et de tendresse à lire en famille. »

Edelric, izneo Super Reader
you too become izneo Super Reader!

Summary

Un paon et un éléphant, des piranhas et une tortue (pas ninja), un caméléon et un python... Et même un poisson-chat ! Inventaire à la Prévert ? Non, inventaire à la Verron... Dans le nouveau Boule et Bill, les animaux sont à la fête. On en croise à toutes les pages. Il faut dire que Laurent Verron, le successeur de Jean Roba, les adore. Rien d'étonnant si une véritable ménagerie de bêtes à plumes, à poils ou à écailles a fait son nid dans La Bande à Bill, trentième album de la série créée par Roba en 1959. Mais attention : animaux gentils ! Ce sont tous de vrais amis qui n'hésitent pas à donner un petit coup de main à Boule et à ses copains. Ainsi, le lecteur apprendra qu'un orang-outang est bien utile quand il s'agit d'impressionner les petits durs du quartier. Et que rien ne vaut un raton laveur pour faire la vaisselle après un bon goûter improvisé. " C'est une idée de Chric, l'un des scénaristes, explique Laurent Verron. Dans l'album précédent, un petit garçon de cirque créé par Jean Roba faisait son retour. Cette fois, le cirque s'installe près de la maison des parents de Boule, ce qui nous permet de faire défiler quantité d'animaux exotiques. Chric sait que j'aime bien les dessiner. " Il n'y a pas que des animaux exotiques, d'ailleurs. Au détour des gags, le lecteur tombera sur un canard, une souris ou même. un tyrasonnaurus-rex ? enfin, ce qu'il en reste... C'est une grande première : à la différence des précédents, ce nouvel album n'est pas constitué de gags sans aucun lien entre eux. " À l'exception de Boule et Bill globe-trotters, il n'y avait jamais de fil rouge, raconte Laurent Verron. Cette fois, nous nous sommes autorisé cette petite fantaisie. " Et, tenez-vous bien, ce n'est pas la seule innovation de cet album. Car pour la première fois de sa vie, Boule porte de nouvelles chaussures aux pieds. De superbes baskets rouge et blanc qui apportent une petite touche de couleur et de modernité. Révolution ? Non, juste une évolution. Que le petit lecteur et ses parents ne se fassent pas de bile : Laurent Verron et sa bande de drôlement-chouettes-copains-scénaristes (Chric, Corbeyran, Ferri et Veys) n'ont pas l'intention de chambouler l'univers mis en place par Roba. " Nous avons juste voulu actualiser la série, précise Verron. Je n'ai pas envie de mettre en scène la mode actuelle : par définition, elle finit toujours par se démoder. Et Boule ne parlera jamais comme Titeuf ou le Petit Spirou. " Autre (légère) concession à notre époque : la maman de Boule s'est mise à l'ordinateur. " Cela permet de montrer un monde plus actuel sans bouleverser la série, poursuit le dessinateur. Après tout, Roba l'avait déjà fait dans les années 1970 en dessinant des skate-boards. Et ce n'est pas demain la veille que les ordinateurs seront démodés ! " Laurent Verron et ses scénaristes réussissent à faire évoluer le petit monde de Boule et Bill tout en préservant sa magie et sans jamais sombrer dans la nostalgie. Depuis plus de quarante-cinq ans, la série continue ainsi à séduire par-delà les générations, à la manière de Charlie Brown ou du Petit Nicolas ? deux personnages qui exaltent, eux aussi, le charme éternel de l'enfance. Si le petit garçon roux et son chien ont su garder leur place dans le coeur des lecteurs, de la cour de récré aux bibliothèques familiales, c'est grâce à leur portée universelle. Grâce, aussi, à cette vision idéale de la vie et de la famille décrite au fil des albums. " En les lisant, les enfants doivent retrouver des éléments de leur existence quotidienne et se dire qu'ils pourraient vivre dans le monde de Boule et Bill ", analyse Verron. Au-delà des modes et des tendances du moment, les enfants restent des enfants, avec les mêmes jeux, les mêmes réactions et les mêmes comportements face à la vie. Alors, il n'y a aucune raison pour que Boule et Bill se mettent à changer. " Le gamin ne grandira pas. Le chien sera toujours l'élément perturbateur. Et je ne toucherai jamais à la salopette de Boule ! " promet Laurent Verron. Lequel est toujours aussi étonné de croiser, lors des séances de dédicace, des enfants de six ans à côté d'adolescents et d'adultes qui déclarent adorer la série : " Tout le monde connaît Boule et Bill. C'est vraiment une série intemporelle ! "

Dargaud


YOU WILL ALSO LIKE...

DISCOVER AUTHORS' COMIC BOOKS

READERS' REVIEWS(0)
You must be logged to rate and review this album
Rate this album:
WRITE A REVIEW