Abonnement illimité9,90$/mois

Murena T4
Ceux qui vont mourir

avis

« « L’œil du dieu s'ouvre sur Rome, la métropole aux 7 collines. De pourpre et d'or, ses aigles déployées dans le ciel, l'impérieuse cité domine le monde. » Voilà comment s'ouvre ce quatrième tome de Murena, et rien que cela nous donne la chair de poule...
Au niveau du dessin, on retrouve la patte de Philippe Delaby, de ce qui a fait son style. Tout est beau, parfaitement dessiné sans aucune faute de goût.
Au niveau du scénario, Jean Dufaux dessine son art et nous offre une histoire qui suit l'Histoire tout en comblant les trous du passé. Et il clôt ce premier cycle de manière magistrale en ouvrant de nouvelles pistes à une suite qui s'annonce trépidante.
Pour tous les amoureux de l'Antiquité et de la Rome, on ne peut passer à côté de cette série. Elle nous emmène dans cette époque et nous donne à faire un voyage qu'on a envie de renouveler le plus souvent possible. »

Edzard, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Rome, an 58. L'ombre des crucifiés s'étend sur l'empire tandis que tout Rome bruisse de rumeurs. Néron, le nouvel empereur aurait fait empoisonner son demi-frère, Britannicus. Agrippine, pour rentrer en faveur auprès de son fils serait prête à lui ouvrir sa couche. Néron n'aurait de pensées que pour Acté, la belle prostituée qu'il a arrachée à Pallas l'affranchi. Au palais justement, Néron charge Acté d'annoncer à Murena qu'il est pardonné et que rien ne s'oppose à son retour à Rome. Murena ne demande que ça, mais exige de son souverain la tête de Draxus, l'assassin de sa mère. Draxus qui a commis ce meurtre à la demande d'Agrippine... Néron imagine alors un plan machiavélique qui doit aboutir à la mort d'Agrippine. Il propose à sa mère de faire combattre Draxus contre un gladiateur choisi par Murena. Si Draxus gagne, la garde prétorienne qui veille jour et nuit sur la mère de l'empereur sera doublée. Si Draxus perd, la garde prétorienne sera supprimée. " La meilleure des mères " sent un piège implacable se refermer sur elle. Fidèle aux récits des plus grands historiens (seul le personnage de Murena est fictif), cette saga qui fait revivre l'évolution - moins manichéenne qu'on le croit souvent - du règne de Néron accumule les lauriers. " Une leçon d'histoire à la mesure de la folie humaine." (Le Monde) " Murena est la meilleure fresque historique qu'il m'ait été donné de découvrir. " (Michael Green, professeur d'histoire romaine au King's College d'Oxford, conseiller historique sur le film Gladiator,) " Si j'enseignais dans le secondaire, je présenterais certainement Murena à mes élèves. " (Jean-Paul Thuillier, professeur et directeur du Département des Sciences de l'Antiquité à l'Ecole Normale Supérieure de Paris).

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis