Chat du Rabbin (Le) V3
Exode (L')

recommandation

« Notre chat favori voit sa maîtresse se marier. Cette dernière consacre tout son temps et ses nuits à son mari. Au point qu’elle trouve désormais notre félin pénible ! Et notre rabbin ? Maintenant qu’il a marié sa fille, il doit rencontrer ses beaux-parents. Nous voilà donc partis pour Paris. Voyage qui servira d'excuse afin de réfléchir aux apparences et à la place de l’homme dans la société. Pourquoi vivent-ils d’une manière ou d’une autre ? Quelles sont les conséquences de leurs choix et pourquoi les font-ils ? Et Dieu dans tout cela ? Si notre rabbin n’a pas les réponses, c’est avec un immense plaisir que nous suivons son exode. Les plus heureux ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Celui qui se contente de ce qu’il a peut devenir un grand sage... ou un rabbin. Pendant ce temps, notre chat veut récupérer la parole. Gare à vous petits oiseaux ! Encore un excellent tome, drôle et intelligent où M. Sfar joue avec les a priori. Toujours avec autant de finesse et de malice. À lire ! »

Nesus, izneo Super Reader
you too become izneo Super Reader!

Summary

Le chat n'a pas pu empêcher la catastrophe : Zlabya, sa maîtresse adorée, a épousé le jeune homme. Et le jeune homme a emmené Zlabya chez lui et il lui a offert une salle de bains. " Zlabya ! Chez nous, il y avait un piano ! " Voilà le chat épouvantablement triste, d'autant plus qu'il ne peut plus parler et que tout le monde s'en fout. Et puis, la famille du jeune homme vivant à Paris et n'étant pas venue au mariage, Zlabya et son mari partent en voyage de noces à Paris. Avec le rabbin, sa malle pleine de livres et son chat. Lequel chat, dans sa grande sagesse, sent bien que ça n'emballe pas les jeunes mariés, tout ce tintouin. Bref, après un voyage emmitouflé comme s'il allait affronter les rigueurs du pôle Nord, le rabbin débarque à Paris et découvre la ville, la pluie, la Seine — " Les pauvres, même pas ils ont la mer " — et la transgression, en se tapant une orgie pas cachère du tout un soir de Shabbat. Pendant ce temps, le chat trouve enfin quelqu'un à qui parler : un chien à peu près aussi joli que lui. Revoilà la smala merveilleuse, avec son rabbin infiniment émouvant et casse-bonbons, et son chat unique dans les annales de la bande dessinée. Profondeur et légèreté, ironie et tendresse, sensualité du dessin — Sfar sous la pluie, avec ses personnages en détresse, reste à la hauteur de sa réputation de fabuleux conteur.

Dargaud


YOU WILL ALSO LIKE...

DISCOVER AUTHORS' COMIC BOOKS

READERS' REVIEWS(0)
You must be logged to rate and review this album
Rate this album:
WRITE A REVIEW