Abonnement illimité9,90$/mois

Chat du Rabbin (Le) T6
Tu n'auras pas d'autre dieu que moi

avis

« Le chat du rabbin est désespéré. Zlabya, sa maîtresse est enceinte et le félidé voit tout son univers s'écrouler. Il imagine déjà la jeune femme occupée par le bébé n'ayant plus une caresse à lui accorder. Pourtant c'est bien à lui qu'elle confie la nouvelle avant le mari et le père. Seulement, il ne peut lui dire ses craintes car il a promis au rabbin de ne plus parler à sa maîtresse. Depuis qu'il sait parler, il use de son esprit pour disséquer la religion de son maître le rabbin. Celui-ci adore son chat et accepte de lui servir de guide.
Ce sixième album ne fait pas exception. Pour se soulager du vide qui l'envahi, le chat décide de suivre le rabbin dans ses prières, ses déplacements à la synagogue et ses réflexions théologiques. N'ayant pu trouver la foi, il se résout à retourner à sa condition de chat hors de la maison. Ces nouvelles aventures vont lui permettre de retrouver sa véritable nature, à faire la paix avec lui même et de retrouver sa place auprès de Zlabya.
Joann Sfar nous emmène à nouveau dans un conte philosophique où le chat sert d'amplificateur aux questions des hommes. Le trait dansant et les couleurs chaudes nous entraînent dans une danse agréable. Le chat de Sfar nous régale encore une fois d’une dernière révérence ! »

Filaire, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Le grand retour du Chat du rabbin ! Le Chat est désespéré : sa maîtresse, Zlabya, est enceinte... Que va-t-il se passer ? S'intéressera-t-elle encore à lui ? Pourra-t-il encore être caressé, pourra-t-il la voir quand il le voudra ? Quelle sera sa place ? Ne devrait-il pas partir et chercher une autre maison ? Joann Sfar retrouve avec un bonheur évident l'univers du Chat du rabbin et livre une éblouissante histoire pleine de tendresse et d'amour.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis