Abonnement illimité9,90$/mois

Les Chroniques de la Lune Noire T17
Guerres Ophidiennes

avis

« Wismerhill commence à s’ennuyer avec toutes ses journées répétitives où il faut régler avec minutie tous les problèmes de son nouvel empire. Mais une guerre est à nouveau sur le point d’éclater. Les Ophidiens, peuple autochtone de redoutables serpents guerriers, ont commencé à attaquer les avant-postes des humains. Après avoir augmenté fortement les naissances, le moment est venu où ils sont assez nombreux pour attaquer les humains. Wishmerhill n’a pas beaucoup de temps pour se préparer à cette guerre. De plus, la transmission de la magie n’est pas encore au point et beaucoup perdent la vie. Cette fois, ce n’est pas la puissance de l’ennemi qu’il faudra combattre, mais le nombre incroyable d’Ophidiens qui arrivent en masse. Pendant ce temps, une secte secrète tente de recontacter les démons, et les démons cherchent toujours à retrouver les humains… Ce second cycle démarré avec Terra Seconda est toujours intéressant, mais s’essouffle un peu. Les ennemis changent et il reste quelques mystères à exploiter du côté des démons. Dommage que la bataille avec les Ophidiens se soit terminée aussi rapidement et facilement. Vivement la suite et que la série se termine en beauté. »

ShadowFil, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

À la découverte de la série culte de l'héroïc-fantasy dans ce tome 17 de la série culte de l'héroïc-fantasy. Sur Terra Secunda, Wismerhill, à la tête de l'humanité, doit affronter un nouvel ennemi. Les Ophidiens, espèce autochtone de redoutables serpents guerriers, ont déclaré une lutte sans merci à ces envahisseurs humains venus d'un autre monde. Tandis que l'issue semble incertaine, l'empereur s'engage dans la bataille pour vaincre le terrible roi Serpent et ses troupes innombrables... 17e volume des Chroniques de la Lune noire.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis