Combat ordinaire (Le) V4
Planter des clous

recommandation

« Marco est devenu père et cette nouvelle situation a bouleversé sa vision de la vie. Celui qui vivait un peu en retrait, de par ses angoisses, se retrouve aujourd'hui à devoir nourrir la curiosité (qui paraît sans limite) de son enfant. Il en apprend donc autant qu'elle au fil des jours, et se surprend même à s'émerveiller des petits riens de la vie. Bien sûr, il continue à consulter son psy mais s'épanouit enfin pleinement dans son travail. Serait-ce la fin de ses tourments ? Un coup de téléphone va venir troubler cette quiétude. Le chantier naval où travaillait son père et certains de ses amis est sur le point de fermer... Larcenet a vraiment un sens de la narration qui force le respect. Que ce soit dans un contexte anodin comme ici, malsain dans "Blast", ou encore autobiographique dans "Presque" et "Dallas cow-boy", il excelle dans l'art de nous captiver. Ce quatrième (et dernier?) tome allie donc une nouvelle fois drame psychologique, humour et justesse de ton. Monsieur Larcenet, nous vous en supplions, offrez-nous encore quelques rounds de ce "combat ordinaire". »

Edelric, izneo Super Reader
you too become izneo Super Reader!

Summary

Le chantier naval ferme, Marco est devenu père, sa mère apprend à vivre seule, un homme meurt dans la campagne, un journaliste craque. À partir de petites choses, de moments rares, de tristesses banales, Manu Larcenet continue de dresser le portrait d'un homme ordinaire, imparfait en lequel chacun d'entre nous reconnaît l'un des siens. Planter des clous, dernier tome du Combat Ordinaire, clos, magnifiquement l'une des plus belles réussites de la bande dessinée contemporaine.

Dargaud


YOU WILL ALSO LIKE...

DISCOVER AUTHORS' COMIC BOOKS

READERS' REVIEWS(0)
You must be logged to rate and review this album
Rate this album:
WRITE A REVIEW