Abonnement illimité9,90$/mois

Communardes !
Communardes ! L'aristocrate fantôme

avis

« Communardes, c’est avant tout un dessin léché. À mi-chemin entre le comics et l’impressionnisme. Cela donne des visages flous, un encrage magnifique et des décors rectilignes. C’est très immersif et agréable.
Ensuite, c’est le récit historique d’Élisabeth Dmitrieff. Russe envoyée en France par Karl Marx pour une mission d’information, qui va devenir le symbole de la résistance contre les versaillais et le fer-de-lance de l’émancipation des femmes. Un être exceptionnel, bien mal connu, que ce chef-d’œuvre remet, à juste titre, en lumière.
À lire pour apprendre une partie sombre de l’histoire de France qui fut formatrice de notre République. À lire pour le plaisir et le beau. À lire pour le destin incroyable de cette femme. À lire pour une grande œuvre qui aborde de façon condensée, mais complète, les réflexions majeures et intemporelles de l’humanité. Le rôle des femmes, le poids des choix et les moyens mis en place pour la réalisation de nos idéaux. Immanquable ! »

Nesus, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

"Belle et rebelle... 1871. Élisabeth Dmitrieff, une belle jeune femme russe de tout juste vingt ans arrivée à Paris depuis une semaine à peine, devient la présidente du premier mouvement officiellement féministe d’Europe : l’Union des femmes pour la défense de Paris et l’aide aux blessés. Véritable passionaria socialiste et va-t-en-guerre, elle est envoyée par Karl Marx lui-même ! Sa beauté et sa verve, qui la distinguent des autres insurgées, d’origines plus populaires, suscitent l’intérêt des « hommes » jusqu’ici peu sensibles aux revendications des communardes. Ainsi, paradoxalement, l’une des premières grandes figures du combat pour le droit des femmes en France était... une aristocrate russe. "

Vents d'Ouest

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...
L'avis des lecteurs(1)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis
par Bandit le 28/03/2016 à 20h28

Un univers ultra travaillé, de la finesse dans le trait, mais on aurait aimé une trame un poil plus solide.