Abonnement illimité9,90$/mois
Couverture - La Couleur de l’Air

La Couleur de l'Air
La Couleur de l’Air

avis

« Un zeppelin baptisé "Garbage" avance dans un ciel menaçant. Son équipage est composé de personnages aussi étranges qu'hétéroclites. Un couple, des jumelles orphelines accompagnées de leur garde du corps qui se mettent à citer des œuvres littéraires sans raison apparente. Ajoutez à cette fine équipe le cadavre du pilote suspendu au vaisseau et des soutes pleines de déchets nucléaires et d'armes atomiques, et vous obtiendrez La couleur de l'air troisième et dernier volet d'une saga entamée par Les Animal'z. Comme à son habitude, Enki Bilal nous livre une œuvre aux dessins aussi splendides que détaillés, d'un réalisme qui tranche singulièrement avec l'histoire de science-fiction qu'il nous raconte. Et pourtant cela fonctionne parfaitement ! le mélange nous captive, nous en mets plein les yeux et le dénouement est captivant. »

Edelric, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Dans un ciel sens dessus dessous ponctué d’immenses masses nuageuses aux allures menaçantes progresse le Zeppelin sinistré Garbage et son équipage incongru : un couple de passagers de hasard embarqués à Tanger, Anders Mikkeli et Esther Roblès, deux jumelles orphelines sujettes à de mystérieuses crises de citations littéraires, leur garde du corps et le cadavre démembré du pilote de l’appareil, suspendu à ce qui reste de sa nacelle détruite. Dans les soutes, un mélange de déchets nucléaires instables et d’armes atomiques en état de marche, indice probable des visées terroristes du Garbage. Balloté au gré de la violence des vents, ses équipements verrouillés sur navigateur automatique, l’aérostat semble totalement livré à lui-même, et pourtant… Pourtant quelque chose suggère qu’il y a peut-être là un dessein, une volonté, une direction. Car au même moment, nombre des personnages croisés au fil des deux précédents volumes de la trilogie – Ana et Lester, Bacon et son dauphin hybride, Julia, Roem et Lawrence, l’ex-aumonier militaire – se sont eux aussi mis en mouvement, comme mûs par un appel secret. Leur périple annonce-t-il le stade terminal du « coup de sang » planétaire ? S’agit-il des prémisses de la troisième guerre mondiale annoncée, qui mettra ainsi un point final à la crise environnementale généralisée ? Ou d’autre chose encore, divergeant de tout ce qu’on pouvait imaginer ?Toujours magistral, tant dans la puissance et l’originalité de son récit que dans son traitement graphique et chromatique exceptionnel, Enki Bilal apporte un point final à la trilogie amorcée dans Animal’z et poursuivie dans Julia et Roem. L’un des titres les plus attendus de la fin d’année.

Casterman BD

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis