Abonnement illimité9,90$/mois

Okko T5
Le Cycle de l'air (1/2)

avis

« Ce tome est simplement génial. Il est constitué de trois histoires qui se mêlent, pour lui conférer une intense densité. Le relire pour en maîtriser tout le contenu ne sera pas superflu.
La narration est exposée d’une main de maître. Dans la première partie du cycle de l’air, nous sommes ballotés entre le présent de l’action et le passé de nos héros. Cela nous permet de répondre à quelques questions que nous nous posions jusqu’ici. D’où vient Okko ? Qui est Noburo ? Qu'est-ce qui les lie ?
Toutefois, le grand plaisir à la lecture de ce tome ne réside pas essentiellement en cela. Très subtilement, l’auteur nous perd. Il nous montre que les personnages ont beaucoup plus de consistance que ce que nous imaginions. Ce qui est dit n’est qu’une partie de la vérité, et lorsque Noburo traverse le pont, on ressent une intense émotion. Presque autant que pour le combat d’Okko.
À noter qu'à la fin de ce tome, on s'offre la plus grande frustration de sa vie. L’annonce d’une suite palpitante ! »

Nesus, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

"Reconnue pour ses récits parfaitement ciselés et son graphisme à couper le souffle, Okko s’est rapidement imposée comme la série de référence dans l’univers du « sabre ».Au-delà de la parfaite retranscription du Japon médiéval, qui n’est pas sans rappeler le cinéma de Kurosawa ou la célèbre saga de Zaitochi, Okko est avant tout une grande bande dessinée d’aventures pour tous les publics.Okko est appelé pour venir en aide à la fille de dame Mayudama, enfermée dans un profond mutisme. Alors qu'elle a vu les meilleurs médecins, en vain, Okko s'avère son dernier recours. Mais une force étrange qui rôde dans la région a également donné rendez-vous au rônin pour un duel d'une extrême violence..."

Delcourt

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...
L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis