Abonnement illimité9,90$/mois

Okko T1
Le Cycle de l'eau (1/2)

avis

« L’histoire d’Okko se déroule dans un Japon médiéval. Tous les fans de chanbara retrouveront les codes classiques. Un héros charismatique et laconique qui force le respect par sa maîtrise de l’art du sabre. Le dessin de haute qualité nous immerge dans un monde sombre, réaliste et sanglant. L’auteur y ajoute le vocabulaire adéquat, pour en faire un classique du genre.
Mais l’histoire d’Okko ce n’est pas que cela. Il est suivi par deux alliés. Le premier : Nobouro, le mystérieux. Il a la force et le charisme, un genre de Musashi. Il a l’immortalité aussi. Tout du moins, si ce n’est pas le cas, il n’en est pas loin ! Le second : un moine qui trouve que la vie est toujours meilleure avec un bon saké et qui montre bien des aptitudes pour invoquer les esprits sacrés et nous arracher quelques sourires. Tout cela nous donne un Japon magique sorti de l’imaginaire des estampes et du kabuki, où il est tout à fait normal de croiser des ogres et un château qui vole. Un excellent voyage en perspective ! »

Nesus, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Reconnue pour ses récits parfaitement ciselés et son graphisme à couper le souffle, Okko s’est rapidement imposée comme la série de référence dans l’univers du « sabre ».Au-delà de la parfaite retranscription du Japon médiéval, qui n’est pas sans rappeler le cinéma de Kurosawa ou la célèbre saga de Zaitochi, Okko est avant tout une grande bande dessinée d’aventures pour tous les publics.Okko, le rônin, arpente les terres de l'empire du Pajan, accompagné de Noburo, guerrier géant qui dissimule son visage derrière un masque rouge, et Noshin, bonze fantasque grand amateur de saké. Tikku, jeune pêcheur, fera appel à eux pour retrouver sa soeur enlevée par une horde de pirates.

Delcourt

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...
L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis