Abonnement illimité9,90$/mois

Les Chroniques de la Lune Noire T5
Danse écarlate (La)

avis

« Dans cet album, nous assistons à une grande guerre entre la Lune Noire et les troupes de l’empereur. Cette guerre occupe quasiment tout l’album mais est un passage obligé pour la suite. Wismerhill, las de ses combats sans but, se met au service de la Lune Noire et participe à la grande bataille. La guerre terminée, Wismerhill se rend alors à Moorck pour en prendre possession. Et c’est là que se termine cet album, sur un nouveau cliffhanger qui relance notre intérêt de poursuivre la lecture de cette aventure. Les dessins sont toujours un peu brouillons mais s’améliorent. Nous avons droit à plusieurs belles grandes fresques très détaillées. Les dialogues sont de mieux en mieux. Alors, espérons que ça continue ! »

ShadowFil, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Le village ORKH est paisible. Les jeunes mâles sont partis pour la guerre, laissant leurs famille en sécurité. Les enfants jouent au bord de la rivière et babillent gaiement jusqu'à ce que l'un d'eux s'inquiète dans son langage d'enfant: " Quoi n'est le broouis?". Le broouis, c'est la calvacade furieuse des Fils de la lumière, commandés par Wismerhill. Et il ne fait pas bon se trouver sur le chemin de ces perfectionnistes qui trucident d'abord les veuves et les orphelins avant d'aller affronter les époux et les pères. Car la guerre qui couvait depuis longtemps est désormais inévitable. De partout, les armées avancent vers le champ de bataille où, déjà Haazheel Thorn tient ses troupes prêtes. Quant à Wismerhill, il a décidé de se rallier au terrible maître de la lune noire. Les portes des enfers sont ouvertes. Les quatre premiers tomes de cette saga d'héroïc-fantasy étaient sortis aux Editions Zenda. Publiées désormais sous le label Dargaud, ces fameuses chroniques redémarrent et nous plongent, à grand renfort d'images saisissantes et de personnages hallucinants, dans une histoire baroque et cruelle, pleine d'horreur et d'humour, dans un dessin comme dans le texte. Nous notons entre autres un amusant clin d'oeil aux " Tontons flingueurs ", avec un grand bonhomme furieux qui "disperse" et "ventile" les terrifiants guerriers.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis