Abonnement illimité9,90$/mois
Couverture - Le dernier roi de Terre de Feu

Julio Popper
Le dernier roi de Terre de Feu

coups de cœur

Pierre profile pic

«

C'était au temps des ruées vers l'or vers la fin du XIXe siècle, ne pensez pas au Klondike ou à la Californie, mais au sud de la Patagonie dans les landes désolées de la Terre de Feu à cheval sur le Chili et l'Argentine non loin de la mythyque ville minière de Punta Arenas. Vous sentez le froid, l'humidité et l'immensité de l'océan Pacifique ? Vous y êtes, mais l'or, il ne suffit pas de se baisser pour le ramasser... C'est là en 1886 que JulioPopper, un émigré Juif Roumain, brillant ingénieur et aventurier intrépide, découvre de nouveaux gisements et conçoit une ingénieuse machine pour laver les sols et séparer l'Or en utilisant la force des marées. C'est sans compter avec les voleurs et les prospecteurs qui s'installent en nombre sur les terres acquises par Popper. Sans compter aussi avec les indiens Selknam dont la population sera massacrée.

Cette aventure historique et vraie, répare au passage certaines contre-vérités. Non, Popper n'a pas été responsable du génocide des indiens et au contraire après un premier affrontement a tenté de les protéger.

Bd superbement narrée par Matz dessinée et mise en couleur par Chemineau, vous n'êtes pas prêts d'oublier le regard bleu perçant du héros qui au fond, cherchait surtout l'or pour l'aventure et l'exploration.

»

Pierre, libraire izneo

Résumé de l'éditeur

Julio Popper, s’il avait été espagnol et était né quelques siècles plus tôt, aurait fait un formidable conquistador. Il ne fait aucun doute qu’il était de la trempe de ceux qui font la conquête de pays entiers, qui bâtissent des empires. Il pensait vite et juste, il mettait en pratique. Il voyait grand, il fourmillait d’idées, rien ne l’arrêtait. Il se plaisait à ridiculiser ses ennemis. Il n’avait peur de rien ni personne, il aimait en découdre. Né en 1857 en Roumanie, Julio Popper a parcouru la Terre. Son histoire nous emmène en Argentine, où il fait fortune avec l’or de Patagonie, fonde un état dans l’état et une monnaie. Il mourra dans des circonstances encore inexpliquées à Buenos Aires. Un destin hors norme et flamboyant.

Rue de Sèvres


Vous aimerez aussi...
L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis