Abonnement illimité9,90$/mois

Garfield T15
Garfield fait boule de neige

avis

« Et si Nermal passait à l'improviste chez Jon et Garfield? C'est la désagréable expérience que notre félin préféré va vivre dans cet album. Et pourtant son horoscope l'avait prévenu "Une visite surprise risque de vous irriter". En tout cas, si lui le vit mal, cela permet à Jim Davis de nous gratifier de deux pages aux gags irrésistibles.
Ensuite Garfield va vaquer à ses occupations habituelles, jouer des mauvais tours à Jon, notamment avec une brosse pour WC. Puis, ils partiront avec Odie une nouvelle fois en camping d'où ils ramèneront un ""petit"" animal, certes sauvage, mais tellement attachant. Puis, il sera temps pour le félin le plus gros de la BD de se mettre une énième fois au régime forcé. Avant de reprendre ses vieilles habitudes en remplaçant sa gamelle par une piscine par exemple. Plusieurs gags vraiment mignons tournent autour de l'ours en peluche Pookie, seul vrai ami de Garfield. »

Edelric, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Revoilà Garfield, la honte de la race féline, au sommet de sa forme : fainéant, goinfre et d'assez mauvaise humeur. S'il arbore un sourire, c'est qu'il s'est noué les oreilles derrière la tête. Il déteste les facteurs, le camping, Nermal (le chaton le plus mignon du monde) mais il adore les cadeaux de Noël et il a une vie sportive : il écrase les araignées. Il se découvre aussi une vocation d'ornithologue et s'embarque avec un guide, une paire de jumelles et une poêle à frire. Ce qui nous ramène à la gastronomie. Jon et lui sont faits pour s'entendre : Jon aime faire la cuisine, Garfield aime bouffer - à un détail près : le ketchup sur le chameau bouilli l'indispose. Pour ce qui est de sa flegme légendaire, il est très pointilleux sur le vocabulaire : il ne dort pas "encore", comme le prétend Jon, il dort "toujours". Ca fait une différence. Il a du mal à gérer sa vie affective : Jon est trop radin à son goût sur le plan des gratouillis, Odie le débecte avec ses coups de langue force 7. Avec Spookie l'ours en peluche, ça va : en voilà au moins un qui ne la ramène pas. Et puis, on peut noter que dans ce 15ème album, Garfield apporte sa modeste contribution à l'esprit olympique en battant son propre record de rot : 43 secondes chrono.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis