Garfield V4
La faim justifie les moyens (4)

recommandation

« Encore une fois, Jon va devoir subir durant tout cet album les facéties de son tortionnaire de chat. Comme tout félin, celui-ci se prend pour le centre du monde, comme dans le gag où son maître met un poster de femme en maillot de bain au mur et Garfield, vexé, installe aussitôt une photo de lui dans la même tenue. Parfois bourreau comme lorsqu'il enfonce Odie dans le grille-pain, mais aussi gourmand, il devient en plus fainéant, ce qui n'était pas encore évident jusqu'ici. En effet, dans beaucoup de cases nous le voyons dans son "lit". C'est aussi dans ce tome que les araignées font leur apparition. Jon va embrasser Lyz pour la première fois, chose qui ne va plus arriver jusque dans les albums récents. Garfield va avoir des démêlés avec un store récalcitrant dans plusieurs strips. Bref, une fois de plus Jim Davis nous régale avec ses personnages tous plus drôles les uns que les autres. »

Edelric, izneo Super Reader
you too become izneo Super Reader!

Summary

Le chat le plus paresseux de l'histoire de la BD voit le jour en 78 dans la presse quotidienne et dominicale américaine. Garfield, adulé par son maître, peut savourer tout à loisir le plaisir de ne rien faire; gras, toujours fatigué, toujours affamé, toujours bavard, il philosophe avec humour sur sa condition féline. En oubliant pas de s'alimenter et de se reposer, bien sûr... Les éditions Bagheera ont édité en 91 un album de Garfield. Dargaud a toutefois récupéré l'exclusivité de cette série.et poursuit l'édition de Garfield à raison de 2 titres par an.

Dargaud


YOU WILL ALSO LIKE...

DISCOVER AUTHORS' COMIC BOOKS

READERS' REVIEWS(0)
You must be logged to rate and review this album
Rate this album:
WRITE A REVIEW