Abonnement illimité9,90$/mois

Gaston T17
La saga des gaffes

avis

« Une ville comme tant d'autres. Pourtant y sévit un « shérif de Nottingham » des temps modernes, utilisant des machines tout droit sorties de l'enfer pour subtiliser l'argent des pauvres contribuables. Heureusement trois héros vont se dresser contre la tyrannie... Ah bon c'est trop? Bon disons alors qu'une bonne partie de cet album est consacrée à la guerre des parcmètres qui oppose Gaston accompagné de Jules et Bertrand à l'agent Longtarin et ses « machines à sous ». D'un côté comme de l'autre tous les coups sont permis. Mais tout ceci est « pour de rire » (il s'agit de Gaston et pas des « idées noires » de Franquin) en effet bien que quelques engins aient été molestés durant ce tome aucune perte humaine n'est à déplorer. Un must des Gaston Lagaffe ! »

Edelric, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Dupuis et Marsu Productions rééditent la totalité des gags de Gaston Lagaffe, regroupés dans l'ordre chronologique en 19 albums. À l'occasion de cette nouvelle édition, on retrouve enfin les couvertures signées Franquin. En 1997, pour les quarante ans du personnage, les gags de Gaston Lagaffe avaient été réédités selon un ordre strictement chronologique. Les lecteurs disposaient enfin d'une édition cohérente : fini les R1, R2, etc.,... sans tome R5, qui apparaissait malgré tout quelques années plus tard !... Malheureusement, on perdit au passage les belles illustrations dessinées par Franquin. Douze ans après cette dernière réédition, les lecteurs vont enfin pouvoir retrouver les couvertures du maître... tout en conservant les bénéfices d'une édition chronologique des gags. Bref, c'est une version 100% Franquin de Gaston Lagaffe que Dupuis et Marsu Productions proposent aux amateurs, qui pourront compléter leur collection, sans craindre de faire de doublons.

Dupuis


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis