Abonnement illimité9,90$/mois

Hellboy T1
Les germes de la destruction

avis

« C'est sûr, il y a du Lovecraft comme indiqué dans la préface, mais pas seulement. On y trouve aussi clairement du Edgar Poe, notamment dans la partie relatant la malédiction des Cavendish. Rien que de très bonnes références. C'est dans cet univers atypique en matière de comics qu'intervient Hellboy, un démon qui combat le mal. Mais il ne s'agit pas de n'importe quel démon, bien que né inhumain et ayant des sentiments et une morale humaine, l'ironie réside en ce que ses adversaires ont pour la plupart été humains physiquement avant de servir le mal et de se rapprocher de la Bête. À l'instar de la Chose des 4 fantastiques, Hellboy apparaît comme un personnage fascinant et attachant avec une apparence peu engageante compensée par un charisme musclé. »

django49, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Plongeant ses racines dans l'héritage littéraire d'E. A. Poe et H. P. Lovecraft, Hellboy est une référence en matière de comics fantastique. Un indispensable des rayons BD mais aussi du grand écran puisque Guillermo del Toro, aidé par Mike Mignola lui-même, a réalisé les films à succès Hellboy et Hellboy II Les légions d’or maudites.Sous le IIIème Reich, un sorcier invoque une puissance infernale qui lui échappe. De cette puissance naît Hellboy qui deviendra le plus grand des enquêteurs paranormaux. Sa mission le conduit sous un manoir, là où le culte du Serpent s'abreuve du sang et des âmes des innocents.« Une BD fantastique qui possède un tel charme que même les plus récalcitrants au genre se laisseront emporter par la finesse et la puissance de Mignola » Rock&Folk« Hellboy s’impose dès la première lecture comme un morceau de bravoure définitif et comme une référence majeure du comic book » Mad Movies

Delcourt

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...
L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis