Gipsy V4
Yeux noirs (Les)

recommandation

« Cette nouvelle aventure commence avec un flashback sur la jeunesse de Tsagoï, en compagnie de son cousin Mirno et de sa copine Milerna. Tous trois rêvent de devenir riche, Tsagoï rêve surtout d’avoir un camion. Vingt-cinq ans plus tard, Tsagoï retrouve Mirno et Milerna en Allemagne. Mirno demande à Tsagoï de transporter un congélateur plein de trucs mystérieux dans son camion. Il est sur un coup et veut profiter que tout le monde est scotché sur son téléviseur pour la finale de la coupe du monde de football. Entre temps, Tsagoï et Mirno récupèrent une fille handicapée sur le bord de la route, qui a pas mal d’ennuis. Et les problèmes commencent et s’enchainent… Le scénario de cet album est un peu moins intéressant que les précédents, mais il permet d’en apprendre plus sur l’enfance de Tsagoï et de confirmer qu’il a des principes et du cœur. On voit que la sorcière n’est pas loin. Vivement la suite pour une nouvelle confrontation. »

ShadowFil, izneo Super Reader
you too become izneo Super Reader!

Summary

Quand il était môme, Tsagoï s'arrangeait toujours pour rater l'heure du violon, dans son taudis. Il préférait se castagner avec le boiteux. Et il rêvait d'un camion, tandis que son cousin Mirno rêvait d'épouser Miléna et de devenir riche. Vingt-cinq ans après, alors qu'ils se retrouvent à la frontière tchèque, le "petit" (environ deux mètres) Tsagoï est au volant d'un camion plein de caviar slovaque réputé immangeable, et Mirno, sapé comme un milord, paie des manteaux de fourrure à Miléna. Lui, il transporte simplement un petit congélateur plein de trucs mystérieux. Et ce jour-là, c'est la finale du championnat du monde de foot, tous les flics sont scotchés devant la télé, et tout le monde en profite : les mafieux russes, les paumés de tout poil, et Mirno. Ce qui nous donne une journée qui débute mal, continue mal aussi, et ne finit pas très bien. Dans une atmosphère de fin du monde, avec cadrages extrêmes et lumières glauques - ce qui n'empêche pas l'humour -, Smolderen et Marini nous servent une histoire pleine de bruit et de fureur à lire en écoutant une bonne musique tzigane - les Yeux noirs, par exemple.

Dargaud


YOU WILL ALSO LIKE...

DISCOVER AUTHORS' COMIC BOOKS

READERS' REVIEWS(0)
You must be logged to rate and review this album
Rate this album:
WRITE A REVIEW