Abonnement illimité9,90$/mois

Archer and Armstrong T4
Guerre Civile dans la Secte

avis

« Ce tome démarre sur un flash-back sur l’origine de la secte. Evidemment, Armstrong était là et se retrouve mêlé malgré lui à la secte, car il connaît le secret de leur pouvoir. La secte ne pouvant le tuer, elle décida qu’il ne faudra plus jamais parler de lui pour l’oublier, et oublier qu’il détient leur secret. C’est ainsi qu’il deviendra « celui que l’on ne doit pas nommer » ! Dans le présent, toutes les sectes s’entretuent pour le pouvoir. Armstrong fait la tournée des bars en voyageant dans le temps avec son frère Ivar, pour oublier qu’Archer n’est plus son ami. Archer est devenu dur et triste mais continue à lutter pour le bien. Finalement, il décide de prendre aussi le contrôle de la secte mais pour faire le bien. Et il va avoir besoin de son ancien ami Armstrong, qu’il ne va pas hésiter à utiliser comme appât… Un tome avec beaucoup moins d’humour que les précédents. Les dessins des personnages sont un peu moins bien dessinés, mais il y a toujours beaucoup d’action et on apprend beaucoup sur le passé et l’origine de la secte. Il y a aussi Ivar qui s’en va pour sauver une mystérieuse femme. Et Mary-Maria, finalement en ennemi numéro 1. Tout se complique… »

ShadowFil, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Depuis des siècles, la coalition de comploteurs connue sous le nom de “Secte” a tiré les ficelles d’un monde qui se croyait libre. Mais après une longue période de prospérité et d’alliances fragiles, les factions de la Secte sont à deux doigts du conflit ouvert... et les seuls pouvant mettre fin à cette folie sont Archer et Armstrong ! Le soucis... c’est qu’ils se battent dans des camps opposés. Pourquoi ? Comment ? Survivront-ils ? Le duo dynamique va affronter sa plus difficile épreuve à ce jour !

Bliss Comics


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis