Abonnement illimité9,90$/mois

Lucky Luke T11
Héritage de Rantanplan (L')

avis

« Cet album nous plonge au cœur des quartiers chinois apparus dans certaines grandes villes américaines à la fin du XIXe siècle, telles San Fransisco ou Virginia City. La construction du chemin de fer avait attiré une population immigrée qui, victime de persécutions, s’organisa en quartiers régis par de nombreuses sociétés secrètes.
Sur un plan graphique, l'album frappe par la palette de couleurs utilisées. Mauve, Rose et violets exacerbent l'atmosphère tamisée des décors. Dégradés, et contrastes, renforcent une mise en scène déjà audacieuse.
Comme toujours chez Goscinny, la caricature est bienveillante. La bêtise des Daltons et de Rantanplan atteignent une fois de plus des sommets face à une population chinoise peu impressionnable. Averell manquera d’y laisser sa tête.
Pour l’anecdote, l’Hôtel International de Virginia City dont il est question ici, fut le premier du Far West à être équipé d’un ascenseur électrique. Il sera détruit par un incendie en 1914. »

N-Bonnell, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Ce personnage immortel parcourt depuis 1947 (44 ans !) l'histoire de l'ouest américain. Il y a rencontré des personnages célèbres (Jesse James, Calamity Jane, Billy the Kid, Sarah Bernhardt...). Lucky Luke est l'homme des missions impossibles, le défenseur des pauvres, des veuves et des orphelins, bref le parfait héros ! Son cheval, Jolly Jumper, est un parfait compagnon de ce "poor lonesome cowboy". Les frères Dalton se dressent perpétuellement sur le chemin de Lucky Luke ce qui permet à ce dernier de les poursuivre continuellement et de les confier à la justice. Autre personnage traditionnel de la série : Rantanplan, le chien le plus bête du farwest qui a vécut de façon autonome 2 albums. Lucky Luke est, avec Astérix et Tintin, le plus célèbre personnage de l'histoire de la BD : cette série, accessible à tous, est devenu un mythe grâce à Morris et Goscinny. Ce personnage a fait l'essentiel de sa formidable carrière dans les pages de SPIROU, PILOTE et LE JOURNAL DE LUCKY LUKE. Une exploitation merchandising et audiovisuelle (dont aux États-Unis) a permis d'introduire Lucky Luke auprès d'une très large couche de la population et auprès de plusieurs générations de lecteurs. A noter qu'après la disparition de Goscinny, plusieurs scénaristes ont travaillé sur la série : Vicq, De Groot, Fauche et Léturgie, Lodewijk, Lo Hartog Van Banda et Vidal. L'essentiel des albums se trouvent chez Dupuis et Dargaud., la nouveauté chez Lucky Productions.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis