Abonnement illimité9,90$/mois
Couverture - Les Imprévisibles

Les Imprévisibles
Les Imprévisibles

avis

« Brewery City est une ville où il fait bon vivre à l'exception d'un jour par an. En effet, depuis onze ans tous les solstices d'été un bandit vient chercher une rançon de 6 millions qu'il obtient chaque fois non sans semer la mort derrière lui. Mais voilà que le nouveau maire de la ville a une idée plutôt originale pour l'arrêter, réunir une équipe de super-héros à la ramasse. S'ils réussissent, ils auront enfin les honneurs qu'ils méritent, s'ils échouent personne ne les pleurera... Alors là, voilà une histoire de super-héros qui risque fort de mettre tout le monde d'accord ! Avec ces héros dépressifs, voire même pathétiques (surtout celui qui a un pouvoir de persuasion terrible mais qui souffre de narcolepsie dès qu'il se retrouve dans la foule), Fabrice Linck nous offre une équipe de bras cassés comme on les aime. Les dessins de Vanessa Cardinali, quant à eux, assurent un côté comics qui renforce encore plus cette parodie punchy. Sans nul doute là BD la plus originale de super-héros depuis Deadpool. »

Edelric, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Brewery City...Trois cents mille âmes, des vélos partout et la plus belle cathédrale du monde... A en croire ses habitants, il fait bon vivre dans la ville, spécialement au printemps et à l’automne. Il n’est qu’une seule journée où l’endroit est à éviter : celle du solstice d’été. Car c’est ce jour-là que Mickey le Fossoyeur vient réclamer son butin annuel : six millions d’euros contre la promesse de ne s’en prendre à personne dans la ville pendant les douze prochains mois. La mascarade dure depuis onze ans. Onze longues années pendant lesquelles la municipalité s’est saignée pour payer. Oh bien sûr, au début, Brewery City a rechigné. Les meilleurs policiers et même ce que la ville comptait comme super-héros ont été réquisitionnés pour mettre Mickey le Fossoyeur hors d’état de nuire. Le courage des premiers et les pouvoirs des seconds n’ont servi à rien : aucun d’entre eux n’en est jamais revenu...

Editions du Long Bec


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis