Cover - L'esprit à la dérive

L'esprit à la dérive
L'esprit à la dérive

recommandation

« "L’esprit à la dérive" est un roman graphique très personnel traitant notamment de l’évolution d’une personne atteinte d’une maladie incurable. Samuel Figuière, auteur et dessinateur de ce roman, nous conte la relation fort ordinaire qu’il a entretenu avec son père René, durant son enfance, son adolescence et une partie de son âge adulte. Relation faite d’admiration non débordante du fils pour les talents artistiques de son père, mais aussi d’incompréhension entre générations, des « engueulades » comme dit l’auteur qui, au fil du temps, feront place à une « forme d’indifférence, teintée de tendresse maladroite » (sic) .
Pourtant, quand son père est confronté à une maladie dégénérative incurable, Samuel Figuière se rapproche de son géniteur mais il ne peut faire grand-chose contre l’aggravation inéluctable de la maladie. Pour chercher à mieux le comprendre, l’auteur se plonge dans la lecture des carnets personnels de son père, écrits lors de la Guerre d’Algérie. Il découvre alors un homme très différent qui doit effectuer son service militaire obligatoire. René Figuière, pour éviter la prison en étant objecteur de conscience, accepte de porter l’uniforme mais refuse de porter une arme. Ce qui lui vaudra les quolibets de ses compagnons d’armes et les brimades de ses supérieurs. René restera fidèle à ses convictions malgré l’adversité mais il traînera derrière lui un flot de rancune qu’il ne pourra jamais vraiment évacuer .
Le parallèle entre le ressenti de cette période et l’évolution de la maladie est fort troublant et est traité avec beaucoup de sensibilité et beaucoup de tendresse. A lire ! »

Ulioli, izneo Super Reader
you too become izneo Super Reader!

Summary

on père a toujours été un homme réservé.Depuis peu, il est atteint d’une maladie dégénérative qui l’empêche de communiquer avec sa famille.Ses contacts avec le monde se sont alors limités à l’Art : la peinture, le dessin et la musique... Jusqu’à ce que son mal lui interdise même cela.Pour renouer avec lui, j’ai repris ses carnets d’Algérie, une guerre qu’il a passé sous les drapeaux, en refusant de porter une arme.Plus que mon père, j’ai trouvé un homme courageux qui a lutté pour rester fidèle à ses idéaux de non-violence.Et une guerre fratricide qui ne l’a pas quitté.Samuel Figuière retrace avec tendresse et émotion le portrait d'un père qui est en train de partir, victime de l'âge.A la chasse aux souvenirs de l'homme que fut ce père, il exhume une page douloureuse de l'histoire française.

Warum


YOU WILL ALSO LIKE...
READERS' REVIEWS(0)
You must be logged to rate and review this album
Rate this album:
WRITE A REVIEW