Abonnement illimité9,90$/mois

Terminus 1 T1
L'Homme à la valise

avis

« Dans ce premier tome, Diaz, un vieux monsieur, fait visiter à deux enfants le domaine botanique de la fondation Natividad, sur la planète Luxale. Les enfants aimeraient savoir comment Madame Natividad a fait fortune. Diaz commence alors à leur raconter l’histoire de Julius. Piqué par un essaim de guêpes d’or lors d’un séjour sur une planète lointaine, Julius est devenu télépathe. Il se sert alors de son don pour des arnaques minables qui lui attirent toujours des ennuis. Mais un soir, en tentant d’échapper à ses poursuivants, il tombe sur Marje, une aventurière et une vielle connaissance. Elle lui propose alors une mission dangereuse mais très lucrative : une chasse au trésor dans le cimetière d’astronefs de la planète Walden. C’est lors de ce voyage que Julius va secourir Stella, une belle et innocente jeune femme… Encore une adaptation réussie d’une des histoires de l’univers de Stephan Wul en bande dessinée. Les dessins sont originaux, hyper-réalistes (quasi photographiques), surtout pour les visages des personnages. Cette aventure de science-fiction est agréable et tient bien le lecteur en haleine. Et il semble qu’il y ait quelques mystères et vérités à découvrir... Vivement la suite. »

ShadowFil, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Piqué par un essaim d’insectes télépathes lors d’un séjour sur une planète lointaine, Julius lit dans les pensées et se sert de ses dons pour de minables arnaques. Un soir, poursuivi par les perdants rancuniers d’une partie de cartes ayant mal tourné, il se réfugie par hasard chez une ancienne connaissance, Marje. Autrefois meneuse d’hommes et flamboyante aventurière au passé sulfureux, elle lui propose une mission dangereuse mais lucrative : une chasse au trésor dans le cimetière d’astronefs de la planète Walden…

Ankama


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis