Abonnement illimité9,90$/mois

Le Tueur T13
Lignes de fuite

avis

« La mort de Mariano n'est pas une nouvelle si catastrophique pour Le Tueur, même s’il aurait préféré l'arracher en vie des mains de ses ravisseurs. Au moins ses assuétudes aux drogues dures ne le conduiront pas à avoir la langue trop pendue...
Mais ce problème, il aurait été préférable de le régler en famille avec Haywood et peut-être le Parrain, plutôt qu'avoir à camoufler dans la presse cet assassinat par une bande de trafiquants de drogue rivale.
Quoiqu'il en soit les ennuies du Tueur, qui ont débuté à cause d'un contrat malheureux qu'il n'aurait jamais dû exécuter, sont loin d'être terminés, car même son havre de paix semble avoir été découvert par ceux qui le traquent depuis lors.
Il devrait en principe s'engager dans une logique de fuite. Mais cette voie est loin de lui convenir et n'a en fait qu'un objectif : se préparer à faire face pour respecter ses convictions, quelles qu'en soient les conséquences !
Ce treizième tome constitue-t-il le baroud d'honneur du Tueur ou un tournant majeur de l'étrange destin qu'il s'est choisi ? Nous le découvrirons dans ces pages en espérant que ce ne sont pas les dernières… »

semi-conductor, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Le bout de la route : voici le volume final de la grande saga du Tueur.Cuba, Argentine, Chili… Marqué par la mort de son vieux comparse colombien Mariano, le Tueur s’abandonne à l’introspection au fil de quelques semaines d’errance en Amérique Latine, au hasard de ses impulsions. Jouer le jeu de la légalité et s’investir davantage aux côtés de son associé Haywood dans la compagnie pétrolière cubaine Petroleo Futuro Internacional ? Tenter de se faire oublier une bonne fois pour toutes au coeur de la forêt, avec sa compagne et son fils ? Il n’aura finalement pas l’occasion de ruminer très longtemps son nihilisme radical. Rattrapé par son passé violent dans la capitale chilienne, en la personne de deux agents secrets français, ce solitaire absolu n’aura d’autre choix que de poursuivre le chemin qu’il s’est lui-même tracé bien des années auparavant, en choisissant une fois pour toutes l’indépendance et l’anonymat sans retour, les armes à la main…Au terme de treize albums intenses, ainsi Jacamon et Matz adressent-ils un salut à la fois grave et désabusé à leur héros paradoxal, abandonné à ses fantômes et à son destin dans les glaces de la Terre de feu, dans des décors d’une beauté fulgurante où tout peu à peu se fige, loin de la furie des hommes, pour l’éternité.

Casterman BD

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...
L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis