Abonnement illimité9,90$/mois

Valérian T17
Orphelin des astres (L')

avis

« Le rêve américain s'est infiltré dans cet album.
Coursés par le Quator Mortis espérant une prime conséquente en ramenant le Califon à son père, Valérian et Laureline débarquent sur Shimballil, un astéroïde où règne une ambiance des plus loufoques. Sans argent, sans astronef et sans armes, nos héros vont devoir se débrouiller sur ce territoire hostile guidé par Glu, un étudiant livreur de Plouzz. Ils vont rencontrer un producteur du cyberkinomax, des scénaristes, des actrices superficielles et un professeur d'université aux méthodes révolutionnaires.
Le clin d'oeil à la Californie est omniprésent dans cet album où les dérives du système américain sont critiquées par nos auteurs. »

Goliat, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Dans Otages de l'Ultralum, le fils du richissime calife d'Iksaladam avait été kidnappé par le Quatuor Mortis. Valérian et Laureline l'avaient récupéré et s'étaient enfuis avec, à leurs trousses, tous les malfrats de l'univers, y compris le Quatuor Mortis, alléchés par la prime de 100 billiards de poutibloks offerte par le papa pour le retour de son fiston adoré. Les voilà maintenant égarés sur les astéroïdes de Shimballil avec le califon à tentacules - un petit salopiaud affectueux mais très difficile à gérer - sans armes, sans propulseur et sans argent. Sur Shimballil, espèce de Californie spatiale où viennent s'agglutiner tous les nouveaux riches, ils vont rencontrer Glü le livreur de pouzzoufs, le Pr Scharz-Metterklume et sa célèbre méthode de gonzo-psycho-pédagogie appliquée (inefficace sur le califon), et Ty Koün IV, le producteur de Cyberkinomax, qui va engager Laureline pour un épisode torride de kinosaga - ce qui nous vaut une irrésistible séquence de baiser "ventouse", avec le très baveux séducteur numéro 1. Après des ouvrages aussi variés que divers, Mézières (avec " Mon Cinquième Elément " recueil de ses décors pour le film) et Christin (avec ses " Correspondances " en compagnie de J. Ferrandez et J.C. Denis ainsi que son roman " L'Or du Zinc "), réunis à nouveau pour Valérian, nous bâtissent encore une fois une aventure loufoque et parfaitement ficelée, avec, dans le même paquet-cadeau, une critique sociale tout à fait pertinente d'un futur aussi absurde que notre présent, mais beaucoup plus hilarant.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis