Abonnement illimité9,90$/mois

L'art du Crime T2
La Paradis de la terreur

avis

« Le talent et la technique ne suffisent pas, à eux seuls, à faire jaillir d'un tableau l'étincelle qui enflammera la critique. C'est pourquoi, au coeur de Paris grouille une multitude de barbouilleurs de toiles qui ne commettent que de misérables croûtes. Rêvant de gloire, ils vivent à la petite semaine, tirant le diable par la queue jusqu'à noyer leurs illusions perdues dans l'absinthe.
L'art c'est avant tout de l'émotion que l'on ressent et que l'on transmet. Chez certains, celle-ci suscite l'élément clé du génie artistique qui est une forme extrême de l'inspiration. Hippolyte Beauchamp la rencontrera pour la première fois lors du meurtre, sous ses yeux, de son seul amis qui était aussi son plus fervent soutien.
Cette événement tragique générera chez lui le juste mélange de colère et de douleur pour placer ses sens dans l'état d'excitation qui, chez l'artiste qui sait le canaliser, conduit à la créativité.
Hippolyte a trouvé sa voie. Son art se nourrira d'abord du désir de vengeance puis plus tard d'empathie et de compassion. Il fera de lui un tueur. Ses modèles sont ses victimes qu'il trouve au bout de sa canne épée. Et sa muse est leur souffrance et l'émotion qu'elle suscite en lui.
Comme un drogué il aura besoin sans cesse d'augmenter ses doses. Jusqu'à commettre l'irréparable pour peindre son chef d'œuvre.
Un récit très original sur le thème du tueur en série. Captivant ! »

semi-conductor, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Le Paradis de la terreur Paris, 1860. Hippolyte Beauchamp, jeune peintre doué et ambitieux, est venu conquérir Montmartre armé de ses pinceaux et de sa fougue. Il peut compter sur l'aide de son ami d'enfance et riche héritier, Maxime. Un soir, éméchés par l'absinthe, ils se font attaquer par deux voyous. À l'issue de l'affrontement, Hippolyte perd son meilleur ami et tue l'un de ses agresseurs. Le regard de cet homme mort de sa main fait naître au coeur de l'artiste une émotion si forte qu'il peint avec rage dans la nuit un tableau bouleversé et magistral. Le succès est immédiat : les critiques se précipitent et portent aux nues ce chef d'oeuvre. L'artiste pressent le piège qui est en train de se refermer sur lui. Il plonge alors dans ce qu'il appellera son « Paradis de la Terreur ». Pour chaque toile, un crime... Neuf arts. Neuf crimes. Une vie. Rikers Island. Etats-Unis. 1973. Du fond de sa cellule, un serial killer condamné à perpétuité va aller au bout d'un projet narratif unique et insensé : 9 arts, 9 crimes, 9 histoires. À travers une série de 9 albums qui explorent la fièvre créatrice quand elle devient vertige et engendre la folie meurtrière, L'Art du Crime va devenir le projet fou de cet homme, Rudi Boyd Fletcher. Chaque album nous décrit une intrigue criminelle liée à l'un des 9 arts majeurs : peinture, littérature, sculpture, cinéma, musique, architecture, théâtre, audiovisuel et, bien entendu, bande dessinée. Chaque tome, réalisé par un dessinateur différent, possède ainsi son propre univers puisqu'il se déroule dans des lieux et époques variées. Mais au fur et à mesure des albums va se dessiner une arche narrative d'ensemble du jamais vu en bande dessinée , qui se révèlera pleinement au tome 9 et offrira à Rudi la liberté et la rédemption, dans une ultime révélation...

Glénat BD

Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Lire l'extrait gratuit

Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis