Abonnement illimité9,90$/mois

La princesse vagabonde T1
La princesse vagabonde tome 1

coups de cœur

Julie profile pic

« Une princesse à cheval fuit devant des soldats armés jusqu’aux dents. Jouvencelle en détresse ? Non, guerrière implacable. Nous sommes en l’année 626 et Yongning, la fille de l’héritier de l’empire chinois, va se faire passer pour morte et se déguiser en simple marchand. Ce stratagème doit l’aider à échapper à son oncle après qu’il a assassiné toute leur famille afin d’accéder au trône. Mais ce n’est pas sa survie qui la pousse en avant, c’est le rêve de lever une armée pour renverser l’usurpateur.
Ce manga, qui attire d’abord par ses traits épurés et sa dimension historique, n’est pas aussi gentillet qu’il pourrait le paraître. L’héroïne est forte, résolue et n’hésite pas à faire couler le sang pour parvenir à ses fins. Plus fin stratège que les hommes qui l’entourent, l’histoire n’est pas sans rappeler une célèbre légende chinoise, celle du Hua Mulan, qui rend aussi hommage à une femme déguisée en soldat. Yongning ira-t-elle jusqu’à devenir général comme cette dernière ?  »

Julie, libraire izneo

avis

« Les premières pages en couleurs de La princesse vagabonde sont bluffantes par le mouvement qu’elles imposent à l’histoire et la qualité de certains paysages rappelant les peintures classiques chinoises. En nous embarquant dans ce récit de vengeance d’une jeune princesse en Chine impériale, le dessin retrouve par la suite des codes communs au manga, en noir et blanc, trames de fond grisées et découpage dynamique lors des actions. En tant que manhua, il s’en distingue ici par les paysages naturels et urbains traditionnels ainsi que par la noblesse des costumes et traits des personnages de haut rang. Le regard de notre princesse est particulièrement subjuguant – parfois voilé et rêveur mais exprimant aussi tour à tour la fureur, l’innocence ou la folie meurtrière. De manière curieuse, les facéties de certains personnages tranchent avec cette beauté classique. La mise en place de cette tragédie est fort séduisante et invite à découvrir la suite des aventures périlleuses d’une jeune héroïne au fort caractère. »

st2phane, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Chine, 626.Chine, 626. Pour prendre le pouvoir, le second fls de l'empereur, Li Shimin, assassine ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Grâce à son intelligence et sa fine lame, la princesse Yongning parvient à échapper aux hommes de son oncle et à se faire passer pour morte. Devenue une fugitive obligée de se déguiser en simple marchand, elle fait le serment de venger ses parents et de reconquérir le trône, quel qu'en soit le prix

Urban China


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(1)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis
par NothingL le 01/02/2016 à 17h27

Les éditions Urban China sortent des sentiers battus, et permettent d'en découvrir plus sur la Chine. Cette fois ci, ils nous entraînent dans l'histoire d'une princesse forte et courageuse. Elle connaît bien la stratégie, sait réfléchir, agir. Les dessins sont beaux, et on a le droit à quelques pages couleurs au début, ce qui est toujours agréable. L'histoire se déroule en temps de guerre, donc forcément cela ne fait pas dans la dentelle. C'est une oeuvre qui devrait plaire également aux gens intéressés par les chroniques d'Arslan, Altaïr. Les noms chinois sont un peu difficiles sur le coup, il faut juste s'habituer.