Abonnement illimité9,90$/mois

Le Retour à la terre T2
Projets (Les)

avis

« Dorénavant, Manu et Mariette arrivent tant bien que mal à composer avec ce nouveau monde qui est le leur. Ils apprennent les us et coutumes de la faune locale et parviennent même à atteindre une relative harmonie avec "mère nature". Mais voilà, alors que madame ne rêve que de pouponner, monsieur, pas encore prêt à sauter le pas (c'est une obsession chez Larcenet) préfère se consacrer à la création d'un potager. Dès lors, c'est un nouveau chemin de croix qui va débuter pour Manu. Entre l'insistance de Mariette, les limaces gloutonnes, et les pesticides du voisin, rien ne va lui être épargné. Le couple d'auteurs, avec ce deuxième album, signent une jolie mise en abyme. En effet, le Manu du récit se confond de plus en plus avec celui qui lui donne vie. Les deux dessinent, ont quitté la ville pour la campagne... C'est à se demander s'il ne s'agit pas là d'une œuvre autobiographique. Pourtant, nous retrouvons ici tous les ingrédients qui ont fait du premier tome une réussite : de l'humour, des personnages pittoresques et attachants et une pointe d'émotion bien dosée. La vie en mieux quoi ! »

Edelric, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Manu et Mariette ont émigré à la campagne. Manu veut faire un potager et Mariette un enfant. Mais Manu, qui fête dans la liesse la naissance de son premier radis, n'assume pas l'idée de l'enfant : c'est dur d'avouer à son bébé qu'on ne sait pas changer les vis platinées. Donc, il se planque dans les cartons de déménagement, qui traînent toujours au milieu du décor. Sans parler des pesticides du voisin — "si le vent tourne, on est morts" — et de l'affiche qu'il est censé faire pour la Fête du cochon. Bref, la vie à la campagne est anxiogène. Le tome 1 de cette aventure étant un chef-d'oeuvre, on attendait la suite avec un certain appétit. On est content. Ce tome 2, toujours traité en histoires d'une demi-page (exercice virtuose), nous raconte l'évolution d'un virage existentiel ébouriffant : le retour à la terre d'un couple de citadins. Techniquement, c'est simple : Manu, c'est toujours Manu vu par Ferri mais dessiné par Manu. Et les deux auteurs sont si complices que le résultat, aussi bien dans le trait que dans l'épluchage de chaque émotion, est une merveille de drôlerie et de tendresse. De plus, rien de tout ça n'est gratuit, puisque notre héros progresse : finalement, c'est décidé, il va faire le bébé et ranger les cartons. Au scénario, Jean-Yves Ferri. Né au bord d'un champ d'avoine, cet auteur-dessinateur continue de cultiver les humeurs bucoliques, comme en témoignent ses Fables autonomes (Fluide Glacial) et les aventures de son célèbre policier rural Aimé Lacapelle. Dans le Retour à la terre, il se penche avec une sensibilité rare sur les états d'âmes déracinés de son copain Larcenet. Au dessin, Manu Larcenet. Né en 1969, il se lance dans la BD vers l'âge de dix ans et n'arrête plus jamais. Ayant intégré Fluide Glacial en 1994, il devient à la mode dans les cocktails, mais il en a vite marre et quitte les lumières de Juvisy pour la brousse lyonnaise. Vers la fin du XXe siècle (il est nul sur les dates), il rencontre Guy Vidal et entre à Poisson-Pilote avec Trondheim et les Cosmonautes du futur. Aujourd'hui, travaillant en duo ou en solo (le Combat ordinaire), il est devenu l'un des auteurs les plus inventifs de la BD actuelle.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis