Abonnement illimité9,90$/mois

Juge (Le), la République assassinée T1
Tome 1/3

avis

« Cette nouvelle série porte un projet ambitieux : réhabiliter François Renaud, juge d'instruction assassiné en 1975. Car l'enquête qui suivra sa disparition ne sera jamais élucidée, laissant en suspens le portrait d'un homme controversé. Les auteurs ont fait un travail d'investigation remarquable sur la vie du magistrat. Le dessin est travaillé, l'architecture de Lyon est soignée et les personnages sont bien identifiables. Un conseil tout de même : installez-vous confortablement et lisez cette BD d'une traite. Une lecture exigeante car la matière est dense et les personnages nombreux. Mieux vaut être au calme et bien disposé. C'est finalement l'homme derrière le juge que l'on découvre :ranc-tireur, ses méthodes peu orthodoxes dérangeaient beaucoup. Le magistrat mettra ainsi en évidence des liens étroits entre milieu politique et grand banditisme. Intègre et viscéralement libre. Une liberté au service d'une cause juste, qui lui a probablement coûté la vie le 3 juillet 1975. »

ArnaudT, Super Lecteur izneo
vous aussi, devenez Super Lecteur izneo !

Résumé de l'éditeur

Premier tome de l'histoire, en trois volumes, du juge Renaud, premier magistrat de la Ve République à avoir été assassiné. Assassiné en 1975, le juge Renaud est le premier magistrat de France à être tué depuis l'Occupation. En charge de dossiers brûlants, c'était un homme au caractère bien trempé. Connu pour sa façon peu orthodoxe de s'occuper des affaires en instruction, il était surnommé « le Shérif » ! La justice n'a jamais élucidé cette sombre histoire impliquant des politiciens, le SAC et le fameux gang des Lyonnais. Un non-lieu, prononcé en 1992, fait de ce scandale un symbole de la faillite de la justice et de la police. Premier tome de la nouvelle série d'Olivier Berlion : un polar historique.

Dargaud


Vous aimerez aussi...

Découvrez les bd des auteurs

L'avis des lecteurs(0)
Vous devez être identifié pour noter et donner votre avis sur cet album
Notez cet album :
Donner mon avis