Abonnement illimité9,90$/mois
Carlos Rafael Duarte

Aussi loin qu'il puisse remonter dans ses souvenirs d'enfance, Carlos Rafael Duarte a toujours dessiné. Très vite, cette passion est devenue un besoin vital, à tel point qu'à 18 ans, l'artiste brésilien a décidé d'intégrer le petit monde des auteurs de comics professionnels. Après des études en design graphique, Carlos Rafael Duarte étudie l'art séquentiel à l'Impacto Studio, à São Paulo. Pendant deux années il y côtoie des dessinateurs aux carrières déjà bien remplies qui lui apportent expérience et savoir-faire. Après avoir obtenu son diplôme, le jeune homme ouvre une filiale de l'école qui l'a formé à Rio de Janeiro, métropole où il vit toujours. Il y dispense des cours de dessin et de graphisme durant sept ans. Parallèlement, il travaille pour l'industrie du comics aux États-Unis. Son premier récit, « Lazarus : Immortal coils » (scénarisé par Joseph P. Gauthier), est publié en 2008. Il rejoint ensuite l'équipe Dabel brothers, avant d'entamer une fructueuse collaboration avec Dynamite Comics, maison d'édition pour laquelle il oeuvre sur plusieurs titres dont « Classic Battlestar Galactica », « Highlander », « Green Hornet », « John Carter - Warlord of Mars : Dejah Thoris », « Buck Rogers », « Red Sonja », « Miss Fury », et plus récemment « Chaos : Bad Kitty ». Influencé par des dessinateurs tels que Jim Lee, Adam Hughes, Terry Dodson ou encore Adriana Melo, et des illustrateurs comme Boris Valejo ou Frank Frazetta, Carlos Rafael Duarte signe avec « Maxence » sa première bande dessinée.


Découvrez les bd des auteurs