Abonnement illimité9,90$/mois
Davodeau

Du Constat à Lulu Femme Nue, en passant par Un homme est mort et Chute de vélo, Étienne Davodeau, finalement, parle toujours des gens. Pas de ce que l’on appelle les masses, pas de la foule (dont il dit qu’il n’attend rien de bon : « Pour moi, la foule n’est pas une extension de l’idée d’individu mais sa négation »). Des gens. Des gens de la vie quotidienne, des gens dans leur vie de tous les jours, avec leurs bonheurs, leurs peines et leurs combats, qui sont aussi un peu les nôtres. Et ses gens à lui, il ne va pas bien loin pour les trouver. Ils sont juste à portée de main (qui tient le crayon), à portée de cœur. Son talent fait le reste : ces récits intimistes, solidement ancrés dans le réel, même quand ils relèvent de la fiction, sont autant d’œuvres universelles et intemporelles. Pour suivre Lulu Femme Nue pas à pas, rendez-vous sur : www.lulufemmenue.blogspot.com