Abonnement illimité9,90$/mois
Franck Bonnet

C'est en 1994 que Franck Bonnet entre dans la cour des grands de la BD, après s'être ""fait la patte"" dans un fanzine troyen (dont il est originaire), grâce auquel il a obtenu en 1991 le prix du meilleur dessinateur amateur du (feu) festival international de la BD de Grenoble. Sa rencontre avec Didier Van Cauwelaert a lieu par l'intermédiaire de Jacques Pessis, directeur littéraire aux éditions Dargaud. Elle permettra tout d'abord une collaboration sur le film Les Amies de ma femme , réalisé par ce dernier, puis la série Vanity Benz . En 1997, à 34 ans, c'est à l'occasion d'un salon du livre qu'il fait la rencontre de Jean-Yves Mitton qui lui propose de travailler sur un de ses scénarios. Très vite leur travail se met en place et débute alors la série Attila... mon amour , aux éditions Glénat. Avec la série Vell'a , collection Grafica, dont le premier tome paraît en 2004, il débute son œuvre majeure et la plus personnelle car il est à la fois l'auteur des dessins, mais aussi du scénario. ""J'ai fait de la BD surtout pour raconter des histoires"" avoue-t-il lui-même. Cette série comprend trois tomes. En 2006, les éditions Glénat lui proposent de travailler avec le scénariste Jean-Claude Bartoll; de cette collaboration naîtront les 3 tomes de la série TNO pour la collection Investigation. Née de sa passion de la marine du début du 19e siècle, paraît en 2009 la série Les Pirates de Barataria , une aventure réaliste de la marine de cette époque, scénarisée par Marc Bourgne.