Abonnement illimité9,90$/mois
François DERMAUT

Tenant de l'école réaliste historique qui fit, et fait encore, les beaux jours d'éditeurs comme Glénat ou Le Lombard, François Dermaut débute dans la bande dessinée par diverses adaptations littéraires dans les magazines des éditions Fleurus. Sous le pseudonyme de Franjacq, il transpose ainsi « Oliver Twist », puis Les « Misérables » et « Jacquou le Croquant ». Mais c'est avec « Les Chemins de Malefosse », tracés par la plume de Daniel Bardet, qu'il se fait un nom – le sien. Cette saga médiévale remporte un vif succès auprès des lecteurs de Circus, puis simplement en albums, et Dermaut trouve son terrain de prédilection. En effet, c'est encore au Moyen-âge que se situent les « Souvenirs de Toussaint » de Didier Convard, qu'il met en images parallèlement au reste. Plus récemment, il a repris le pinceau pour illustrer le récit des « Voyages de Saint-Jacques de Compostelle », ne s'autorisant une incursion dans le réalisme contemporain que le temps d'une affiche rêvée d'un film de Lautner.