Abonnement illimité9,90$/mois
Fred Beltran

1963 : Frédéric Beltran naît le 15 septembre à Levallois-Perret, France. 1981 : Naissance des Stylbop, un groupe de néo-rockabilly qui surfe sur la vague Stray Cats. Beltran joue de la guitare. À la clé un 45 tours, quelques passages télé et pas mal de bons souvenirs. 1982 : Beltran ne fait rien à l'école et finit par rater son bac. À force de dessiner au fond de la classe... Il frappe aux portes des éditeurs de BD, reçoit les encouragements d'Yves Chaland, Ted Benoît, Fromental. Rien de plus... 1983-1985 : Petit tour à l'atelier Met de Penningen et à l'École Supérieure des Arts Graphiques. L'école n'est décidément pas faite pour lui. Même s'il reconnaît aujourd'hui avoir énormément appris pendant cette courte période. Premier emploi: un dessin animé (très court) pour l'Institut National des Sports. Beltran cultive déjà un certain goût pour les "pensum" à 18 images secondes. Quelques travaux d'illustration, un cabinet d'architectes... 1985 : Première BD (digne de ce nom), avec un professeur de l'école de dessin. Très influencée par Moebius et Jodorowsky. La Pyramide bleue ne trouvera jamais d'éditeur. Les Stylbop se séparent. 1987 : Retour à la musique, derrière quelques chanteurs très rock'n'roll. Beltran gagne sa vie avec la musique et continue à dessiner. Pour lui. Période expérimentale. 1988 : Beltran a un copain, Pascal Pierrey, qui travaille à Métal Hurlant et l'encourage à y présenter ses planches. Le journal lui commande une histoire de 8 pages. Le temps qu'il finisse et Métal Hurlant a disparu. Résultat : de 8 pages, Le Ventre du Minotaure passe à 44. Ce sera son premier album. : Beltran intègre les Duck and Cover, un groupe de Jive Swing. Sa guitare et lui découvrent le jazz. Second 45 tours avant la séparation, deux ans plus tard. 1990 : Le Ventre du Minotaure sort chez les Humanoïdes Associés. : Naissance des Snails, un groupe qui comptera dans la carrière musicale de Beltran. De 1991 à 1993 : Quelques planches pour les collectifs Fripons des Humanoïdes Associés. Des projets et tentatives avortées pour mettre au point un nouvel album de BD, beaucoup d'illustrations, un décor pour une pièce de théâtre, de l'architecture, nombreux concerts, etc. : Beltran prend des parts dans une petite société de presse, Les Magnants, pour qui il réalise l'essentiel d'un journal de BD, Kimbo, dérivé du dessin animé télévisé du même nom. : Il commence à s'intéresser à l'informatique et cherche le moyen de réunir en un tout cohérent toutes ces activités dans lesquelles il se disperse. 1994 : Premier Macintosh. Coup de foudre. 3 mois plus tard il s'est débarrassé de ses vieux outils de dessin et ne travaille plus que sur son ordinateur. : Premier album des Snails, sobrement intitulé Les Snails (12 tittres). De 1995 à 1997 : Beltran collabore avec Kodansha, un éditeur Japonais pour lequel il crée Nina, une barmaid plantureuse. Il travaille de plus en plus en 3D et commence à s'en servir professionnellement. 1997 : Deuxième album des Snails, L'Équipage. : A la fin de l'année, Beltran rencontre Alexandro Jodorowsky. 1998 : Beltran fait, sur ordinateur, les couleurs et la couverture du premier volume des Technopères, la nouvelle série de Jodorowsky et Janjetov, puis les trois dernières planches du tome 8 d'Alef-Thau. Surtout, il commence à travailler sur sa propre série, sur un scénario de Jodorowsky, Mégalex. : Les Snails se séparent. Juin 1999 : Sortie de L'Anomalie, le premier volume de Mégalex. 2002 : Il publie Pin-up girls from around the world, recueil d'illustrations.


Découvrez les bd des auteurs