Abonnement illimité9,90$/mois
Frédéric Toublanc

Il a grandi en admirant les planches d'Uderzo, Morris ou Gotlib. Pourtant, à l'heure de faire du dessin son métier, Frédéric Toublanc choisit la voie de l'Histoire et du réalisme. Passionné depuis l'adolescence par le Moyen Âge, il dévore les analyses historiques consacrées à la période, et tente de voyager autant que possible pour « ressentir les vieilles pierres ». Avec une telle passion, il n'est guère étonnant que Gilles Chaillet fasse appel à lui pour reprendre le dessin de « Vasco », l'une des seules séries à explorer les arcanes de la fin du Moyen Âge, avec une précision historique jamais démentie. Toublanc a donc perfectionné son dessin sous l'égide d'un de ses maîtres, défi qu'il a relevé avec brio. Son trait classique combiné à la profondeur de ses masses de noir lui permet, case après case, de réinsuffler un peu de vie dans ces vestiges du passé qu'il admire tant. Photo © E. Charneux


Découvrez les bd des auteurs