Abonnement illimité9,90$/mois
Grenson

Né à Charleroi en 1962, Olivier Grenson a su, dès l'âge de dix ans, qu'il ferait de la bande dessinée. La découverte des aventures de Lucky Luke et de Tintin constitue, pour lui, une véritable révélation. Aussi suit-il, dès que ses études classiques lui en laissent le loisir, les cours de Vittorio Leonardo... avant de s'initier aux secrets du métier chez Eddy Paape. Après quatre années passées à l'ERG (Ecole de Recherche Graphique) à Bruxelles, où il étudie le graphisme et l'animation, Olivier s'attaque à ses propres séries tout en poursuivant l'enseignement du dessin dans la même école. De 1984 à 1985, Olivier Grenson publie la série "Aldose et Glucose" dans le Journal de Tintin. De 1985 à 1987, il réalise pour le même journal ses premières histoires "réalistes" sur scénario des soeurs Rahir. Parallèlement, il entame un ensemble de projets pour le programme Malvira, à la RTBF, en compagnie de Patrick Chaboud, créateur du Magic Land Théâtre dont Olivier Grenson reste l'affichiste attitré. En 1989, La revue Circus sollicite Olivier Grenson pour une nouvelle série, "Jack et Lola", malheureusement interrompue. Il débute également à la télévision. Il animera ainsi chaque semaine la rubrique BD de l'émission "Clip-clap" pour RTL, et cela jusqu'à la fin 1985. C'est en 1989 également que l'éditeur Claude Lefrancq lui propose un projet d'album. Ce sera "Le Golem", avec les débuts de Cartland Cross, un détective dans la plus pure tradition fantastique, et la rencontre avec le scénariste Michel Oleffe. "Le Golem" connaîtra un succès inespéré pour un premier album et quelques distinctions professionnelles importantes. Suivront, de 1991 à 1995, "Le Dossier Carnavon", "Tunnel", "Le mystère du Loch Ness 1 & 2", "La Goule de Shadwell". Début 1998 paraît "Les pendus de Manhattan", septième épisode des aventures du "Détective de l'Impossible", qui renoue avec l'atmosphère angoissante des premières histoires. 1998 est également l'année où Olivier Grenson entame une collaboration avec Jean Dufaux sur la série "Niklos Koda" - collection Troisième Vague Lombard. L'intérêt suscité par Cartland Cross a valu à Olivier Grenson de signer avec la société de dessins animés ODEC-KID Cartoons un contrat portant sur la réalisation de 26 dessins animés pour la télévision. Diffusé en 1997 sur Canal+, en 1998 en Belgique (RTBF, BRT), en Suisse et au Canada. En plus de son enseignement et de son travail de dessinateur, Olivier Grenson travaille régulièrement dans la publicité.


Découvrez les bd des auteurs