Abonnement illimité9,90$/mois
Liberge

Né en 1965, Éric Liberge s'investit très tôt dans le dessin par la bande dessinée, dans laquelle il trouve un moyen d'expression privilégié. Mais c'est en 1977, avec la découverte du journal Métal Hurlant et de la science-fiction, que s'ouvrent à lui les horizons graphiques qui lui correspondent, et lui permettront de développer ses thèmes de prédilection : l'invisible et l'après-vie. Le voici donc à 12 ans, échafaudant sur papier les aventures rocambolesques de petits squelettes dans l'Au-delà, et dont les préoccupations reflètent avec une grinçante dérision les questionnements existentiels de leur auteur. Il faut attendre 1996 et quelques années de pratique de la bande dessinée dans les fanzines pour que naisse enfin "Monsieur Mardi-Gras Descendres", comédie métaphysique sur le purgatoire, et satire indirecte de notre existence terrestre. "Bienvenue !", le premier tome d'une série de quatre albums, obtient en 1999 le Prix René Goscinny. Mais Éric Liberge ne se cantonne pas au seul dessin des os. En collaboration avec un scénariste ou en auteur complet, son envie d'éclectisme le pousse à explorer de nouveaux univers : aventures pirates matinées de steampunk, Antiquité, 18e siècle, Seconde Guerre mondiale, époque contemporaine, biographies (Camille Claudel, Alan Turing...). Une quête constante de renouvellement qui lui a permis, entre autres, de réaliser des albums pour le musée du Louvre et le château de Versailles. Cette variété d'horizons narratifs lui permet d'explorer son trait à chaque album, afin d'épouser au mieux l'atmosphère du projet abordé. Ainsi ne se fige-t-il pas dans une seule technique graphique, contraignant l'usage monotone des mêmes outils. Tout ce qui trace peut servir à l'encrage de la planche. Du stylo bille au stylo plume, de la plume traditionnelle au pinceau, ces fréquents changements d'outils permettent l'expérimentation, nécessaire à la découverte de soi. Adepte de la couleur directe lorsque celle-ci est possible, il affectionne l'aquarelle et reste persuadé que l'auteur doit faire ses propres couleurs, qui sont la continuation logique du trait qu'il a développé en noir et blanc. En marge de la bande dessinée, Éric Liberge produit beaucoup d'illustrations en grand format, issues des univers de ses albums, et expose dans les festivals qui l'invitent à dédicacer. En 2009, sa ville natale Enghien-les-Bains lui a consacré une rétrospective, "10 ans de chair et d'os".


Découvrez les bd des auteurs