Abonnement illimité9,90$/mois
Miguel

Né en 1971 à São Paulo, au Brésil, Miguel Lalor a longtemps vécu en Amazonie, à Belém plus précisément. Son père, ingénieur, dessine des vaisseaux spatiaux sur le bord de ses carnets, stimulant l'imagination du jeune Miguel. Mais le déclic, le vrai, se produit à l'âge de douze ans, lors d'une exposition consacrée à la bande dessinée franco-belge. Là, il rencontre Moebius et tous les autres grands noms de l'époque. Après ses études d'arts plastiques, Miguel quitte le Brésil pour l'Espagne, où il va perfectionner son dessin à l'école Massana de Barcelone. Puis, de retour au Brésil, il travaille dans la publicité et devient professeur de design graphique à l'université fédérale du Para. Un choix se posait alors. Rester en Amérique du Sud et continuer une carrière dans la publicité et le design où tout plaquer pour faire de la bande dessinée. Miguel repart finalement vers l'Europe en 2000. Après une escale à Lisbonne, où il travaille comme designer et illustrateur pour Dom Quixote, la plus importante maison d'édition portugaise, il débarque finalement à Paris, en 2002, pour démarrer dans la BD, chez Dargaud, sur les conseils de son compatriote Leo. Il collabore alors avec de nombreux auteurs, dont Jean-Charles Kraehn ("Myrkos", 2004-2007, Dargaud) et Raymond Khoury ("Le Dernier Templier", 2009-2013, Dargaud). En 2015, Miguel Lalor sort, avec Stephen Desberg, une nouvelle série, "Le rédempteur" (Dargaud).


Découvrez les bd des auteurs