Abonnement illimité9,90$/mois
Olivier TaDuc

Né au Perreux-sur-Marne le 5 mars 1962, il découvre tout petit la bande dessinée, grâce à des séries classiques telles qu'"Astérix", "Lucky Luke" ou "Tintin". Très tôt, le dessin lui permet de s'évader et de prolonger le plaisir qu'il a pu ressentir à la vision de certains films. Ses premiers dessins représentent, le plus souvent, des hordes de cow-boys affrontant des tribus d'Indiens. Un bac scientifique en poche, il s'égare quelque temps, et surtout par obligation familiale, sur le chemin des études de médecine avant de décider de se consacrer uniquement au dessin, et surtout à la bande dessinée. Il fréquente une fac d'arts plastiques durant quelques mois, mais cela ne lui permet pas d'assouvir sa soif de connaissance du 9e art. En 1986, il entre au journal ‘Triolo' (édité par Fleurus), dans lequel il publie, avec le scénariste Dieter, une série BD jeunesse "La forêt de Nouhaud". Après divers travaux d'illustration ou de BD chez Bayard presse, Hachette ou Édi-Monde, il démarre, toujours avec Dieter, "Sark" (Glénat, 1990), sa première série en albums. Il entame ensuite une nouvelle et fructueuse collaboration avec Serge Le Tendre, scénariste renommé de "La quête de l'oiseau du temps" avec, dans un premier temps, la reprise des "Voyages de Takuan" (Delcourt, 1994), puis, dans un deuxième temps, la création de la série western "Chinaman" (Dupuis, 1997). Celle-ci compte aujourd'hui neuf tomes. En 2008, à l'initiative du scénariste Nicolas Barral, il aborde une bande dessinée plus légère, voire humoristique, avec la série intitulée "Mon pépé est un fantôme"(Dupuis). En 2013, le tandem TaDuc-Le Tendre signe son grand retour avec "Griffe blanche" (Dargaud), une série d'aventures qui se déroule dans une Chine médiévale fantastique. Le troisième et dernier tome paraît en 2015. Olivier TaDuc travaille actuellement sur la série XIII Mystery.


Découvrez les bd des auteurs