Abonnement illimité9,90$/mois
Sébastien Damour

Sébastien Tessier dit Damour est né le 19 juillet 1972 à La Roche-sur-Yon en Vendée. Il dessine dès son plus jeune âge et s'initie à la BD dès neuf ans. Il entre à la Faculté d'Arts Plastiques de Bordeaux avec l'idée de devenir professeur de dessin. Il abandonne assez vite cette voie et par l'entremise bienveillante de Didier Crisse rencontre les éditions Delcourt au salon d'Angoulême en 1994. Un projet cyber-punk avec Jean-Pierre Pécau au scénario voit le jour. La série Nash paraît sous le label Série B. Damour y révèle son attirance pour la science-fiction, fortement nourri par le Blade Runner de Ridley Scott. Ses influences graphiques commencent avec Mœbius, passent par Bernet, Liberatore, pour aller aujourd'hui vers Sergio Toppi, Mignola ou encore François Boucq. Ses références cinématographiques sont multiples, allant de David Lynch à Fellini, en passant par Jim Jarmusch ou encore Terry Gilliam. Après 10 tomes de Nash et un album au Humanoïdes Associés, Damour entre dans la collection Empreinte(s) des éditions Dupuis pour participer au projet collectif Pandora Box. Il réalise le tome 7 de la série, intitulé La Colère. Il développe ensuite Le Testament du Docteur M chez Delcourt, une série en 3 tomes avec Jean-Pierre Pécau au scénario, thriller fantastique où s’exprime un goût certain pour l’expressionnisme et la noirceur. Désormais, Damour s’engage (avec Rémi Guérin au scénario) dans une série de western réaliste aux éditions Glénat, qui évoquera les enquêtes et les agissements controversés de l’agence de détectives Pinkerton, à la fin du XIXe siècle aux États-Unis. Résidant à Bordeaux, il signe du pseudonyme Damour, non par coquetterie mais en clin d'œil au nom de jeune fille de sa mère.