Abonnement illimité9,90$/mois
Stefano Casini

Né à Livourne en 1956, Stefano Casini se lance dans des études techniques, et il obtient un diplôme de l'ISIA (Institut supérieur des Industries artistiques) au sein de l'École supérieure de Design industriel. Il débute comme graphiste et copywriter dans le cadre de la réalisation de spots publicitaires, puis travaille dans le secteur de la mode et comme coordinateur design, avant d'entrer chez l'éditeur Sergio Bonelli, où il collabore à une trentaine d'albums de la série Nathan Never, parmi lesquels des formats géants et des numéros spéciaux. En tant que scénariste et dessinateur, il signe une série d'albums qui auront un retentissement international : Il demone nell'anima (le démon dans l'âme) en 1999, Il buio alle spalle (l'obscurité derrière soi) en 2001, Moonlight Blues (2005), la série en quatre épisodes Hasta la Victoria ! (2006-2009) et Masques (2010). Ces derniers ouvrages ont été publiés en France, en Allemagne, en Grèce, en Suisse, en Belgique, au Portugal, aux Pays Bas et aux USA. Avec quelques collaborateurs, il a fondé l'Académie des Arts digitaux – Nemo NT– à Florence, et a par ailleurs travaillé chez Zanichelli Editore, à Bologne, pour la réalisation de manuels scolaires. En novembre 2006, à l'occasion du Festival de La Bulle d'Or de Brignais, près de Lyon, il remporte le Crayon d'Or du meilleur dessinateur. En 2007, il remporte le prix Referendum ANAFI, ainsi que le prix Fumo di China du meilleur auteur. Le prix Coup de Coeur d'Illzach lui est décerné en 2009 et le Grand Prix de la Meilleure Histoire longue attribué par les auteurs et les éditeurs lui est remis en 2010 lors du Fullcomics de Sarzana. En 2011, Stefano s'associe à Laurent Galandon pour une création chez Dargaud, La Vénus du Dahomey, qui nous plonge dans les sombres années du colonialisme.


Découvrez les bd des auteurs