Abonnement illimité9,90$/mois
Steve Cuzor

Steve Cuzor est né à Rennes en 1971, mais il passera son enfance à Montargis dans le Loiret. Deux passions l'animent : le dessin et le cheval. C'est ce dernier qui le fera galoper pendant plus de 20 ans. La cloche a peine sonnée, il fuit l'école pour s'user les culottes courtes au contact moelleux (?!) d'une selle. A 13 ans, il est l'un des plus jeunes à pratiquer la cascade équestre. Et pas n'importe laquelle. Une usine Hutchinson est installée à Montargis qui abrite une foule d'émigrants russes et ukrainiens. L'apprentissage se fera donc à la cosaque. Mais d'autres steppes l'appellent... En parcourant les pages du magazine Round up, il découvre l'univers des "Westerners". C'est au Montana Ranch prés de Dreux, qu'il y rencontre celui qui deviendra son meilleur ami et son deuxième frère : Franck Perret. Ensemble, ils referont le monde régulièrement durant les longues soirées d'été. Alors que Franck tombe amoureux du Reining (équitation western), Steve ne rêve que d'une chose : devenir cowboy de Rodéo. Après avoir goûté aux taureaux et aux broncos Européens, notamment dans les bases de l'armée Américaine en Allemagne, c'est au Texas qu'il va poursuivre ce rêve. En parallèle, il passe le concours d'entrée aux Arts Appliqués à Paris, sachant au fond de lui que le rodéo ne durera qu'un temps. Il part rejoindre Franck à Gainesville (Texas) qui peaufine sa formation chez Scott Mc Cutcheon. Après de longues journées de travail (dressage de chevaux américains), chacun à un bout de la ville, ils se retrouvent le soir dans l'arène de Mainsfield où Steve pratique le Bull Riding (monte de taureaux). Pour Steve, le voyage durera quatre ans avec quelques aller-retours (visa oblige) et pour faire acte de présence aux "Z'arts-Za". Il se souviendra de ses "rides" les plus impressionnants dans les arènes d'Alvarado, Gainesville, au Cowtown de Fort Worth et au Billy Bob's. Entre deux Rodéos, il en profite pour reprendre le pinceau et croquer quelques portraits. Il revient en France et décide de s'attaquer à la Bande Dessinée dont il écrit ses propres histoires. Cela donnera naissance à Black Jack , série publiée chez Casterman. "N'ayant pas assez de recul par rapport à ce que j'ai vécu, j'ai évité le Western". Black Jack raconte l'histoire de quatre momes dans le New York de la prohibition. L'histoire complète comporte quatre volumes parus à ce jour : tome 1 "Bluebell", tome 2 "Laura", tome 3 "L'as de coeur", tome 4 "Alfonso".Il a réalisé dernièrement le tome 3 de Quintett ( "Histoire d'Elias Cohen3), et s'est emparé magistralement de cette histoire écrite par Frank Giroud.


Découvrez les bd des auteurs