Hugues Micol

Biographie de l'auteur Hugues Micol

Né en 1969, Hughes Micol accomplit ses premières armes chez Delcourt avec les deux albums de "Chiquito la Muerte", sur scénarios de J.L. Capron ("Le Retour de Manananifek" en 2000, "Le Retour de l'enfant Jésus" en 2001). Il s'attaque ensuite en solo à un projet plus personnel chez Cornélius, où, sous le titre de "3" l'ouvrage a l'originalité de ne pas contenir un mot de texte. Il passe ensuite chez Vents d'Ouest où, sur des scénarios d'E. Adam, il illustre la trilogie d'un Barbe-Bleue japonais dans un style manga à la française : "Les Contes du septième souffle" ("Aohige" en 2002, "Shiro Yuki" en 2003, "Ayatsuri" en 2004). Chez le même éditeur, il collabore cette année-là au premier tome de "Pop Rock" et illustre parallèlement chez Nathan une adaptation pour enfants du célèbre feuilleton "Les Mystères de Paris" d'Eugène Sue. Il s'attaque ensuite pour la collection Expresso de Dupuis à l'illustration d'un scénario d'une dense psychologie de Loo Hui Fang ("Prestige de l'uniforme") où se trouve décrit la lente dégénérescence d'un chercheur scientifique atteint d'une mutation. Une oeuvre noire et complexe sortant des sentiers habituels.

Voir la suite

Les albums de l'auteur. 13 albums