Hugues Labiano

Biographie de l'auteur Hugues Labiano

Né à Bayonne en 1963, Hugues Labiano s'est vite imposé parmi les dessinateurs majeurs de sa génération. Monté à Paris en 1984, après une enfance landaise et un bac d'arts plastiques dans sa ville natale, il a débuté en dessinant pour des fanzines tels que «Sapristi» et «Bulles Dingues». Sa carrière a cependant véritablement démarré en 1988 avec l'illustration d'un «Voyage au Coeur de l'Europe du Moyen Age» (scé.: P. Brochard – Hachette Jeunesse), de courtes BD dans les mensuels «Circus» et «Vécu», un album sur et pour la ville du Havre («Premières Tempêtes» - scé.: Bethisy – Dynamick). A partir de 1989, il participe au collectif «Canal-Choc» que dirigent Christin et Mézières aux éditions Alpen et réalise «L'Image disparue" et «Les Capitaines aveugles» en 1990, puis «Les Corps masqués» en 1991. En 1992, il publie «Lune gitane», le premier volume du triptyque «Matador» (scé.: G. Jakupi – Glénat). Suivront «La Part du Feu» en 1993 et «L'Orgueilleux» en 1994. En 1997, pour Dargaud, le scénariste J. Dufaux l'entraîne sur la «Dixie Road», ce qui lui vaudra le Prix de la Meilleure Série au festival d'Illzach en 2000. Avec «Mister George» et ses auteurs Rodolphe et S. Le Tendre, H. Labiano inscrit désormais son nom dans la prestigieuse collection «Signé» du Lombard. Photo : R.Scaglia

Voir la suite