Ainsi parlait Zlatan

Ainis parlait Zlatan

(0)
Not avaible in your country

Résumé de l’éditeur Glénat BD

"Vous pensiez que Zlatan parlait suédois, anglais, français ? Pas du tout. Zlatan parle le zlatan, car Zlatan n’a pas besoin de se faire comprendre puisqu’il est à lui tout seul un langage universel. Le Petit Robert a refusé d’ajouter le mot « zlataner » à la liste de ses définitions ? Qu’à cela ne tienne, le grand Zlatan s’en est chargé ! "

Suite du résumé

Des mêmes auteurs