L'amour sans peine

L'amour sans peine

(1)

Résumé de l’éditeur L'Association

François Ayroles ne nous épargnera donc rien. Déjà, dans Les Amis (2008), il mettait à rude épreuve l'amitié. Voilà qu'une autre consolation majeure, dans la traversée de cette vallée de larme qu'est l'existence, doit en passer par la casserole Ayroles : L'Amour ! Mais L'Amour sans peine, qu'on se rassure ! Parce que oui : l'amour ça peut faire mal. Aucun risque ici. Les personnages de ce nouveau livre n'éprouvent RIEN. Ils dissertent, assènent, dissèquent, analysent, pontifient. Et s'ils s'interrogent ou doutent, c'est de manière calibrée, sur le ton du QCM ou du formulaire administrati. On hésite entre de la mauvaise publicité et un concours d'entrée dans la fonction publique. L'amour expliqué mode code de la route. Un jeu de massacre. Une véritable encyclopédie des façons de (Mal) traiter le "sujet" : scolairement, froidement, techniquement, niaisement, stupidement ET magie de l'art : c'est à mourir de rire ! Merci François Ayroles !

Suite du résumé