Moderne Olympia

Moderne Olympia

(2)
Cet album n'est pas disponible sur votre territoire

Résumé de l’éditeur Futuropolis

En inaugurant la collection Musée d’Orsay-Futuropolis, Catherine Meurisse dynamite les conventions et livre certainement le livre le plus drôle de Futuropolis (bon, c’est vrai, il n’y en a pas beaucoup), à la manière de Nicolas de Crécy avec Période glaciaire.Olympia s’ennuie au musée d’Orsay. Bien sûr, elle n’est pas une parfaite inconnue, elle a déjà posé pour Manet, connaît Toulouse Lautrec, et a de nombreux amis sortis de tableaux impressionnistes. Elle a même fait cascadeur pour un tableau de Courbet, L’Origine du monde. Mais ce qui l’intéresse par dessus tout, c’est la comédie, le cinéma. Elle rêve d’un grand rôle, mais on ne lui propose que des rôles de figurantes. Il faut dire que pour réussir au cinéma, il faut coucher. Et Olympia n’est pas prête à cela. C’est une fille romantique, qui rêve du grand amour. Il fallait tout le talent et l’humour de Catherine Meurisse pour faire se rencontrer le 3e, le 7e et le 9e art au Musée d’Orsay. Sous sa plume, les tableaux impressionnistes du célèbre musée parisien s’animent. Manet, Bouguereau, Bonnard, Lautrec, Cézanne, Renoir croisent le fer avec Ben Hur et Shakespeare. Ce n’est plus un livre, c’est un bouillon de culture dont le savant fou s’appelle Catherine Meurisse.

Suite du résumé