Rêveries

Ce recueil de nouvelles est composé comme le morceau de Debussy auquel il fait référence : une flânerie qui s’annonce douce et légère et qui ouvre régulièrement sur l’ambigu, le bizarre et l’effrayant. À l’image de cet étudiant chinois disparu mystérieusement après être tombé amoureux d’une diplômée d’astronomie, tatouée d’une étoile noire dans le dos. Ou encore de cette jeune femme détachée de tout qui décide de faire appel à une société privée pour organiser son suicide.

Suite du résumé


Les albums de la série 1 album